À Bordeaux, un kit dodeurs créé pour rééduquer les sens après le Covid-19 – Franceinfo

À Bordeaux, un kit dodeurs créé pour rééduquer les sens après le Covid-19 – Franceinfo

La perte de l’odorat (ou anosmie) est un symptôme fréquent du Covid-19. Six patients sur dix le présenteraient. Accompagné dans 50% des cas d’agueusie (perte du goût), ce symptôme est évidemment difficile à vivre au quotidien. Mais lorsqu’on se destine à l’oenologie, c’est encore plus handicapant. À l’Institut des Sciences de la Vigne et du Vin de Bordeaux (ISVV), une enseignante, docteur en neurosciences, a mis au point un kit d’odeurs pour rééduquer les sens.

Composé de stylos à odeurs et de diffuseurs électriques, ce kit destiné aux élèves qui ont perdu leur « nez », s’accompagne d’un livret qui détaille des exercices à réaliser au quotidien. « Vous allez sentir une odeur pendant maximum 30 secondes, explique l’initiatrice du projet Sophie Tempere, et si vous la percevez, vous allez essayer de la comparer à vos souvenirs (…), si vous la trouvez plus agréable, moins agréable ». Des sensations à noter au quotidien afin de mesurer leur évolution. 

La méthode testée par plusieurs étudiants a prové son efficacité. Après un mois d’entraînement assidu, Arnaud a déjà retrouvé une bonne partie de ses capacités olfactives. La méthode développée par l’ISVV est désormais accessible au grand public sur le site de l’école. Si vous n’avez pas de stylo à odeurs ou de diffuseurs électriques, les huiles essentielles sont recommandées. Pour récupérer 100% de votre odorat, comptez au minimum trois mois d’exercices quotidiens. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You have successfully subscribed to the newsletter

There was an error while trying to send your request. Please try again.

web-breaking-news will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.