A quelques heures du confinement, les commerces « non essentiels » de nouveau très sollicités – BFMTV

A quelques heures du confinement, les commerces « non essentiels » de nouveau très sollicités – BFMTV

Magasins de jouets, de bricolage, de sport… Les files d’attentes se sont allongées ce jeudi matin, rappelant les images déjà vues en mars dernier. Quand bien même certains de ces commerces seront bien ouverts pendant le confinement…

De faux airs du printemps… Alors que la France se prépare au reconfinement, les clients se sont encore rués dans certaines grandes enseignes non alimentaires pour préparer les prochaines semaines. Sur Twitter, les images de files d’attente sur les parkings des magasins de bricolage se sont multipliées.

Contactés par BFM Business, Leroy Merlin et Castorama refusent de donner des chiffres mais constatent bien un flux important de clients. Pourtant, les magasins de bricolage ne font pas partie des commerces « non essentiels » forcés de fermer leurs portes pendant le confinement. Ils resteront bien ouverts, comme ce fût le cas au printemps dernier.

Mais pas Ikea qui a aussi vu certains de ses magasins être particulièrement fréquentés, ce matin. Là encore, la chaîne n’a pas souhaité apporter de chiffres de ventes.

Du côté des magasins de sport, Decathlon indique « des pics de vente similaires au premier confinement sur les mêmes produits permettant la pratique du sport à domicile : haltère, tapis, élastique, coussin de yoga etc. »

C’est aussi du côté des magasins de jouets que les clients se massent : l’enseigne JouéClub a ainsi vu ses ventes augmenter de +200% dans la matinée de jeudi, dernière journée avant la fermeture.

Vouées aussi à fermer, les librairies sont très fréquentées, comme en témoignent les queues au Furet du Nord d Lille et au Gibert Joseph de Paris.

Thomas Leroy Journaliste BFM Business

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You have successfully subscribed to the newsletter

There was an error while trying to send your request. Please try again.

web-breaking-news will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.