Australie: un vaccin anti-Covid stoppé suite à un faux dépistage de VIH – BFMTV

Australie: un vaccin anti-Covid stoppé suite à un faux dépistage de VIH – BFMTV

Encore en première phase d’essais à l’Université du Queensland, ce vaccin a déclenché une réponse d’anticorps pouvant interférer avec le dépistage du VIH.

La mise au point d’un vaccin contre le Covid-19 en Australie a été abandonnée vendredi, car des essais cliniques avaient produit un résultat faussement positif de VIH (le virus responsable du sida, ndlr) parmi des participants aux tests, a annoncé le gouvernement à Canberra.

Bien que ce vaccin se soit révélé prometteur pour contrer le nouveau coronavirus et qu’il n’y ait aucun risque de transmettre le VIH en l’administrant, son développement a été abandonné par crainte de miner la confiance de la population dans les vaccins, a déclaré le secrétaire du ministère de la Santé, Brendan Murphy.

Le déclenchement des anticorps

Ce candidat vaccin, qui était encore en première phase d’essais à l’Université du Queensland, utilisait une faible quantité de protéine du VIH. Or il a déclenché une réponse d’anticorps qui pourrait interférer avec le dépistage du VIH, a expliqué le ministre de la Santé, Greg Hunt.

Le résultat a incité le gouvernement à annuler le projet d’achat de millions de doses du vaccin candidat et à renforcer plutôt les commandes de vaccins d’AstraZeneca et de Novax, a déclaré le Premier ministre Scott Morrison.

« Le vaccin de l’Université du Queensland ne pourra pas continuer (son processus), sur la base des avis scientifiques, et il ne fera plus partie du plan de vaccination de l’Australie », a déclaré Scott Morrison. « Il aurait probablement très bien fonctionné comme un vaccin, mais nous ne pouvons pas avoir de problèmes de confiance », a relevé Brendan Murphy.

Une protéine « totalement inoffensive »

Le professeur Paul Young, de l’Université du Queensland, a insisté sur le fait que la protéine VIH utilisée dans le vaccin était « totalement inoffensive » et ne présentait aucun risque pour la santé des participants aux essais. Selon le gouvernement, cette annonce ne modifie pas le programme de déploiement d’autres vaccins en mars.

L’Australie n’enregistrant qu’un petit nombre d’infections chaque jour, le gouvernement a déclaré qu’il pouvait se permettre d’adopter une approche relativement prudente à l’égard des vaccins, par rapport aux pays faisant face à une forte propagation de la pandémie.

L’Australie a enregistré 28.000 cas de Covid-19 pour une population de 25 millions d’habitants, et environ 900 morts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You have successfully subscribed to the newsletter

There was an error while trying to send your request. Please try again.

web-breaking-news will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.