Cacao et fruits secs, bons pour le cerveau et la santé – Pourquoi Docteur ?

Cacao et fruits secs, bons pour le cerveau et la santé – Pourquoi Docteur ?

L’ESSENTIEL

  • Après avoir ingéré les flavanols de cacao, les participants ont obtenu de meilleurs résultats aux tests cognitifs les plus difficiles, résolvant correctement les problèmes 11% plus rapidement.
  • Manger du flavanol présent dans le cacao permet une réponse d’oxygénation cérébrale plus forte et plus rapide
  • Les fruits secs sont une alternative crédible aux fruits et poussent à avoir une meilleure alimentation

Bien se nourrir pour être en bonne santé. Les flavanols de cacao et les fruits viennent se ranger dans la catégorie des aliments bons pour notre santé. Le premier est bon pour notre cerveau puisqu’il participe à sa bonne oxygénation et booste la cognition des adultes. Manger des fruits secs participe à une meilleure santé et poussent à consommer de meilleurs aliments.

Les flavanols, bons pour la fonction vasculaire cérébrale

Les flavanols sont de petites molécules présentes dans de nombreux fruits et légumes ainsi que dans le cacao qui les protègent contre l’oxydation et les rayons solaires agressifs, et participent à donner du goût à ces aliments. Consommer des flavanols de cacao, ont rapporté les chercheurs britanniques et américains qui ont mené l’étude parue le 24 novembre dans Scientific Reports, permet à notre cerveau de se rétablir plus vite après un incident vasculaire et de mieux performer sur des tests complexes. “Des études antérieures ont montré que la consommation d’aliments riches en flavanols peut être bénéfique pour la fonction vasculaire, mais c’est la première à trouver un effet positif sur la fonction vasculaire cérébrale et les performances cognitives chez les jeunes adultes en bonne santé”, s’est félicitée Catarina Rendeiro, qui a dirigé la recherche. 

Dans l’étude, 14 des 18 participants ont vu des améliorations après avoir ingéré les flavanols. Les tests se sont déroulés à travers deux essais, l’un dans lequel ils ont reçu du cacao riche en flavanols et un autre où ils ont consommé du cacao transformé avec de très faibles niveaux de flavanols. Environ deux heures après avoir consommé le cacao, les participants ont respiré de l’air contenant 5% de dioxyde de carbone – environ 100 fois la concentration normale dans l’air. “Il s’agit d’une méthode standard pour contester le système vasculaire cérébral afin de déterminer dans quelle mesure il répond”, a justifié Gabriele Gratton, co-auteur de l’étude. 

De meilleure performance cognitive grâce aux flavanols

La plupart des participants (14 sur 18) a eu une réponse d’oxygénation cérébrale plus forte et plus rapide après une exposition aux flavanols de cacao. “Les niveaux d’oxygénation maximale étaient plus de trois fois plus élevés dans le cacao à haute teneur en flavanol que dans le cacao à faible teneur en flavanol, et la réponse d’oxygénation était environ une minute plus rapide”, a relevé Catarina Rendeiro. Les chercheurs ont également mis les participants au défi avec des tâches complexes qui les obligent à gérer des demandes parfois contradictoires ou concurrentes. Après avoir ingéré les flavanols de cacao, les participants ont obtenu de meilleurs résultats aux tests cognitifs les plus difficiles, résolvant correctement les problèmes 11% plus rapidement qu’ils ne l’ont fait au départ ou lorsqu’ils consommaient du cacao avec des flavanols réduits.

Bien que la plupart des gens aient bénéficié de l’apport en flavanols, il y a un petit groupe qui n’en a pas fait”, a exposé Catarina Rendeiro. Quatre des 18 sujets de l’étude n’ont pas eu de différences significatives dans la réponse d’oxygénation cérébrale après avoir consommé des flavanols et leurs performances aux tests ne se sont pas améliorées. “Parce que ces quatre participants ont déjà des réponses d’oxygénation plus élevées au départ, cela peut indiquer que ceux qui sont déjà en forme ont peu de place pour l’amélioration, a estimé Catarina Rendeiro. Dans l’ensemble, les résultats suggèrent que les améliorations de l’activité vasculaire après exposition aux flavanols sont liées à l’amélioration de la fonction cognitive.”

Les fruits secs, une alternative crédible aux fruits

Outre les flavanols, les fruits secs sont également associés à une santé améliorée. Des chercheurs de l’université d’État de Pennsylvanie, qui ont présenté leurs travaux le 28 octobre dans le Journal of the Academy of Nutrition and Dietetics, ont constaté que les consommateurs de fruits secs sont généralement en meilleure santé que ceux qui n’en mangent pas et que ça pousse ces personnes à mieux manger. “Les fruits secs peuvent être un excellent choix pour une collation nutritive mais les consommateurs voudront peut-être être sûrs de choisir des versions non sucrées sans sucre ajouté, avance Valerie Sullivan, auteure de l’étude. Les fruits secs peuvent aider les gens à consommer potentiellement plus de fruits parce qu’ils sont portables, ils sont en rayon- stable, et peuvent même être moins cher.” 

Les chercheurs ont cherché à savoir si les fruits secs peuvent être une alternative saine aux fruits frais et à leurs multiples bienfaits pour notre organisme. L’équipe de chercheurs a utilisé des données sur 25 590 participants à une enquête nationale sur la santé et la nutrition. Ces participants ont fourni des données sur tous les aliments qu’ils ont consommés au cours des 24 heures précédentes, y compris les fruits secs. Des données ont également été recueillies sur la santé cardiométabolique des volontaires – comme l’indice de masse corporelle, le tour de taille et la pression artérielle – et la qualité de leur alimentation globale.

Attention aux calories

En moyenne, les personnes ayant déclaré consommer des fruits secs ont une alimentation plus saine que celles qui n’en ont pas mangés. Ils ont également tendance à avoir un indice de masse corporelle, un tour de taille et une tension artérielle systolique inférieurs. “Ce que j’ai également trouvé intéressant, c’est que les gens ont tendance à manger plus de fruits au total les jours où ils mangent également des fruits secs”, a observé Valerie Sullivan. Les jours où les fruits secs n’étaient pas consommés, cependant, la consommation de fruits frais n’était pas plus élevée. Les fruits secs pourraient donc être un moyen d’augmenter la consommation globale de fruits chez les personnes qui ne mangent pas les quantités recommandées.”

Cependant, les chercheurs ont constaté que les gens consommaient plus de calories totales les jours où ils mangent des fruits secs. “Dans notre étude, les personnes qui consommaient des fruits secs avaient un apport calorique plus élevé mais un IMC et un tour de taille inférieurs, ce qui suggère qu’ils étaient plus actifs physiquement, a analysé Penny Kris-Etherton, auteure de l’étude. Ainsi, lorsque vous incorporez des fruits secs, faites attention aux calories et assurez-vous de remplacer les calories provenant d’aliments pauvres en nutriments par des fruits secs pour tirer le meilleur parti de la consommation de fruits secs.”


<!–

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

–>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You have successfully subscribed to the newsletter

There was an error while trying to send your request. Please try again.

web-breaking-news will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.