CARTE COVID-19 : zones dalerte, France, département, Europe – Le Journal des Femmes

CARTE COVID-19 : zones dalerte, France, département, Europe – Le Journal des Femmes

CARTE CORONAVIRUS. L’épidémie de Covid-19 continue de progresser en France. Les cartes montrent que la situation reste tendue dans plusieurs régions, mais aussi en Europe et dans le monde. Taux d’occupation des lits en réanimation, taux d’incidence, carte des zones rouges… Images et cartes en temps réel.

[Mise à jour le mercredi 30 décembre à 14h01] En semaine 51 (du 14 au 20 décembre 2020), la circulation du SARS-CoV-2 se poursuit à un niveau élevé. La situation, à la veille des fêtes de fin d’année, reste préoccupante, laissant craindre une reprise de l’épidémie dans les semaines à venir, indique le bulletin épidémiologique du 24 décembre de Santé Publique France. La situation de l’épidémie Covid-19 reste tendue dans certaines régions de France comme le montrent les cartes des indicateurs (nombre de cas de coronavirus, situation dans les hôpitaux, en réanimation…). La situation semble s’améliorer quand même dans certaines zones. Dans le monde, l’épidémie continue sa progression. Les continents qui recensent le plus de cas sont l’Amérique et l’Europe. Les cartes de suivi de l’épidémie ont été développées à partir des données épidémiologiques de Santé Publique France, de la Direction générale de la Santé et du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) pour les données en Europe et dans le monde. Dans quel département ou région y-a-t-il le plus de cas Covid-19 en France ? En réanimation ? Dans quel pays d’Europe l’épidémie est-elle la plus forte actuellement ? Dans le monde ? Quelles sont les zones rouges ? Images.

A partir des données de Santé Publique France, le site Géodes a mis en ligne le 22 octobre une carte montrant le taux d’incidence de l’épidémie de Covid-19 par communes. 

Le nombre de personnes testées positives au Covid-19 pour 100 000 habitants sur les 7 derniers jours (taux d’incidence), est un bon indicateur afin de comprendre la progression de l’épidémie. Il est suivi par le gouvernement.

Voici ci-dessous la carte de France montrant le taux d’incidence (nombre de personnes testées positives au virus Sars-CoV-2 pour 100 000 habitants) hebdomadaire, tous âges confondus, en France.

L’Ile-de-France est une des régions qui concentrent le plus de cas de Covid-19 ces dernières semaines. Le taux d’incidence de la région Ile-de-France a augmenté dans la région par rapport à la semaine précédente. Le taux d’incidence en Ile-de-France est de 138,7 cas pour 100 000 habitants en semaine 51 et le taux d’incidence national en semaine 51 est de 147,0.

carte-covid-19-france-ile-de-france-incidence
Taux d’incidence – Hebdomadaire (pour 100 000 hab.) – tous âges en semaine 51 (14 décembre au 20) © GEODES

 

Plusieurs zones de France restent sous vigilance renforcée car le nombre de cas positif au coronavirus Sars-CoV-2 sur 100 000 habitants (incidence de l’épidémie) reste élevé. Les cartes des zones rouges, orange et vertes sont utiles pour comprendre l’impact de l’épidémie sur chaque région. Sur la carte, celles avec un fort taux d’incidence sont représentées en rouge. 

carte-covid-19-france-zone-rouge-alerte
Carte des zones en alerte rouge en France au 26 décembre selon l’incidence de l’épidémie de Covid-19 © Gouvernement.fr
carte-covid-france

Au 29 décembre, 52,7% des lits en réanimation sont occupés par des patients Covid-19 (par rapport à la capacité initiale en réanimation, par région). Ci-dessous la carte au 29 décembre du taux d’occupation des lits en réanimation par région (sur la capacité initiale de lits) confirme une légère amélioration de la situation à l’ouest du pays. La région grand-Est est repassée en orange. 

carte-covid-19-france-lit-reanimation
Carte de France montrant le taux d’occupation des lits de réanimation selon les Régions au 29 décembre © Gouvernement.fr
carte-dom-tom-lit-reanimation
© Gouvernement.fr

Plus de 64 000 personnes sont décédées du Covid-19 en France, soit environ 0.09% de la population totale du pays. Certaines régions ont été plus meurtries que d’autres. Les décès restent élevés en France, rapporte Santé Publique France dans son point épidémiologique du 24 décembre.

En Europe, plusieurs pays de l’UE/EEA et le Royaume-Uni rapportent une stabilisation ou une baisse de certains indicateurs épidémiologiques sur les 7 derniers jours (taux d’incidence, taux de positivité et nouvelles admissions à l’hôpital ou en réanimation pour COVID-19). Malgré ces tendances, ces indicateurs restent à des niveaux élevés, témoignant d’une circulation toujours active du SARS-CoV-2 dans de nombreux pays.

Répartition géographique du nombre cumulatif de cas de COVID-19 signalés pour 100 000 habitants, en Europe 

du 14 au 27 décembre 2020

carte-covid-19-europe
Répartition géographique du nombre cumulatif de cas de Covid-19 signalés pour 100 000 habitant dans le monde sur les 14 derniers jours, du 14 au 27 décembre © Ecdc.europa.eu
carte-covid-19-cas-monde
Carte de l’épidémie de Covid-19 dans le monde, pour les semaines 51-52 (14 au 27 décembre) © Ecdc.europa.eu

Les foyers majeurs de l’épidémie se situent actuellement dans la zone Amériques et en Europe, à l’origine respectivement de 50% et 37% des cas de COVID-19 rapportés, et de 41% et 46% des décès par COVID-19 en semaine 51. Les pays qui décrivent le plus grand nombre de cas sur cette période sont : les États-Unis (+1 666 736 nouveaux cas), le Brésil (+326 751), la Turquie1 (+194 476), la Russie (+194 449), l’Inde (+174 184), suivis de l’Allemagne, le Royaume-Uni, l’Italie, la France, la Pologne et les Pays-Bas.

► Voir la propagation animée du coronavirus dans le monde

Sources

COVID-19 : point épidémiologique du 24 décembre 2020, Santé Publique France, 24 décembre 2020

Pour les données françaises : tableau de bord disponible sur gouvernement.fr et observatoire cartographique GEODES de Santé Publique France.

Pour les données internationales : cartes du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You have successfully subscribed to the newsletter

There was an error while trying to send your request. Please try again.

web-breaking-news will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.