Comparatif – Renault Twingo Electric vs Volkswagen e-Up! : quel vieux pot fait la meilleure soupe ? – Caradisiac.com

Comparatif – Renault Twingo Electric vs Volkswagen e-Up! : quel vieux pot fait la meilleure soupe ? – Caradisiac.com

Ce n’est probablement pas ce que l’Histoire retiendra de cette année mais 2020 a connu une accélération extraordinaire des ventes de voitures électriques en France, propulsées par des aides gouvernementales toujours plus importantes. Elles représentaient en effet 1,8 % du marché hexagonal des ventes d’automobiles neuves en 2019 et ont été aujourd’hui multipliées par plus de trois, à 6,1 % exactement.

Il y a bien sûr de nombreux nouveaux convertis parmi les constructeurs se lançant dans l’aventure du déplacement sans émissions mais il y en a aussi d’autres que l’on peut considérer comme des pionniers, comme Renault et Volkswagen. La marque au losange a en effet lancé sa Zoé, avec le succès que l’on connaît, en 2013 et c’est cette même année que le constructeur allemand a lancé sa toute première électrique de grande production, la e-Up!.

Renault Twingo Electric Intens (série spéciale Vibes photographiée), à partir de 25 450 €.
Renault Twingo Electric Intens (série spéciale Vibes photographiée), à partir de 25 450 €.


Volkswagen e-Up! 2.0, à partir de 23 740 €
Volkswagen e-Up! 2.0, à partir de 23 740 €



 

Aujourd’hui, la Zoé a droit à une petite sœur électrique en la personne de la Twingo Electric presque sept ans après la sortie du modèle dans sa troisième génération en versions thermiques tandis que la citadine allemande a eu droit en fin d’année dernière à une grosse remise à jour pour lui donner un sérieux coup de jeune. Laquelle de ces recettes éprouvées aux ingrédients toutefois nouveaux l’emporte ?

Équipements – Dans un mouchoir de poche

Volkswagen ne s’embarrasse pas avec plusieurs finitions pour sa e-Up!, c’est 2.0 ou rien, au tarif de 23 740 €, avec un petit catalogue d’options si l’envie vous prend d’agrémenter la dotation de série. Côté Renault, la finition la plus proche de la Twingo est Intens, facturée 25 450 €. Pour s’approcher d’une égalité, l’allemande doit ajouter le pack Hiver à 430 €, comprenant rétroviseurs électriques et dégivrant ainsi que pare-brise et sièges avant chauffants, l’allumage automatique des feux à 185 €, le pack Contrôle à 520 € constitué du régulateur de vitesse, du radar de parking arrière et de la caméra de recul et le pack Design Extérieur à 580 € ajoutant jantes alliage de 15 pouces et vitres arrière surteintées. Elle ne peut cependant pas recevoir de, tout passant via une station d’accueil du smartphone sur la planche de bord.

Comparatif – Renault Twingo Electric vs Volkswagen e-Up! : quel vieux pot fait la meilleure soupe ?

Comparatif – Renault Twingo Electric vs Volkswagen e-Up! : quel vieux pot fait la meilleure soupe ?


La Twingo a fait le choix d’offrir plusieurs niveaux de finition, ce qui lui permet de proposer un prix d’appel agressif. Côté e-Up!, il n’existe qu’une version et un catalogue d’options pour agrémenter la dotation de série.

La française, elle, n’a comme petites lacunes que l’absence de série d’un câble Wallbox mode 3 type 2 et l’alerte de franchissement de ligne, facturés respectivement 250 et 200 €, ce qui au final lui offre la victoire d’une courte tête à ce chapitre à cause principalement de l’impossibilité chez sa rivale d’avoir un système multimédia avec écran tactile et navigation comme sa rivale, même en option, alors qu’il est de série sur cette finition de la Clio.

Aspects pratiques – laquelle a le meilleur rapport habitabilité/encombrement ?

À 3 615 mm pour la Twingo et 3 600 mm pour la e-Up!, seulement 15 mm séparent nos deux protagonistes mais les proportions sont totalement différentes du fait de l’implantation opposée des moteurs. Ainsi, l’empattement de la Renault est de 2 492 mm contre 2 417 mm pour la Volkswagen, ce qui entraîne normalement une meilleure habitabilité. Mais ce n’est pourtant pas le cas, nos deux protagonistes semblant offrir, à quelques millimètres prêts, autant de place à l’arrière que ce soit au niveau des genoux ou de la tête.

Comparatif – Renault Twingo Electric vs Volkswagen e-Up! : quel vieux pot fait la meilleure soupe ?

Comparatif – Renault Twingo Electric vs Volkswagen e-Up! : quel vieux pot fait la meilleure soupe ?


Nos deux protagonistes offrent une habitabilité arrière tout ce qu’il y a de plus similaire.

En matière de volume de coffre, l’allemande prend un léger avantage avec 251 litres en configuration cinq places contre un maximum de 240 litres pour la française auxquels il faudra retrancher le volume occupé par le câble de recharge, la e-Up ! ayant un logement prévu à cet effet.

Budget – Égalité parfaite

Avec un prix de base de 21 350 €, la Renault Twingo Electric est aujourd’hui l’électrique la moins chère du marché en attendant l’arrivée de la Dacia Spring dont le tarif est annoncé en dessous des 10 000 € bonus déduit. C’est évidemment un prix d’appel à l’équipement des plus succincts vers lequel peu de clients se tourneront et c’est un jeu auquel ne se plie pas la Volkswagen e-Up! à 23 740 € pour laisser de la place à ses sœurs tchèque et espagnole affichées respectivement au tarif minimum de 21 600 et 21 920 €. L’allemande perd donc des points ici qu’elle regagne en termes de fiabilité et de cote attendues selon l’indice Euroconsumers, ainsi qu’au niveau de sa consommation sensiblement inférieure, même si c’est un facteur moins important que pour des véhicules thermiques.

En termes de garantie, les deux voitures font jeu parfaitement égal avec 2 ans kilométrage illimitée et 8 ans ou 160 000 km pour la batterie pour une capacité allant jusqu’à 70 %.

 

Comparatif – Renault Twingo Electric vs Volkswagen e-Up! : quel vieux pot fait la meilleure soupe ?

La Volkswagen e-Up!, toujours en vente ?

L’avenir de la Volkswagen e-Up! – ainsi que de ses sœurs Skoda Citigo e iV et Seat Mii Electric – est cependant incertain puisque la suspension de leur production dans l’usine slovaque de Bratislava a été annoncée le mois dernier, avec une communication contradictoire de la marque au sujet d’une éventuelle relance à plus ou moins court terme. En effet, selon le jour et l’interlocuteur, certains disent que c’est un arrêt définitif pour se consacrer au développement de la nouvelle génération de véhicules électriques ID, d’autres qu’elle pourrait bien reprendre une fois les stocks épuisés si la demande est forte. Quoiqu’il en soit, elle est toujours affichée, à l’heure de la publication de ce comparatif, au catalogue du constructeur.

Clara

Clara

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You have successfully subscribed to the newsletter

There was an error while trying to send your request. Please try again.

web-breaking-news will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.