Coronavirus à Toulouse : Quelle est la situation au CHU à la veille des vacances ? – 20 Minutes

Coronavirus à Toulouse : Quelle est la situation au CHU à la veille des vacances ? – 20 Minutes
Dans le service réanimation du CHU de Purpan, à Toulouse. Illustration. — F. Scheiber – Sipa

Ce jeudi, à la veille des vacances de Noël, 90 patients
Covid étaient hospitalisés au
CHU de Toulouse, dont une trentaine en soins critiques. « Il y a eu une légère baisse en début de semaine mais nous tournons autour d’un plateau d’une centaine de patients depuis début décembre après une chute importante due aux effets du confinement au cours des deux dernières semaines de novembre », explique l’infectiologue Muriel Alvarez.

Elle souligne aussi que si ce niveau ne baisse plus ou peu, il est « deux fois supérieur » à celui du moment du premier déconfinement. Faut-il s’en inquiéter ? La spécialiste, visiblement soulagée de savoir que la Saint-Sylvestre sera confinée, n’en est pas là. « Le premier déconfinement était total. Là il y a le couvre-feu et j’ai l’impression à travers les questions que l’on nous pose que les gens ont l’intention d’être précautionneux », dit-elle, optimiste. Elle n’estime toutefois « pas impossible qu’il y ait une remontée des cas après les fêtes ».

Toujours les mêmes profils

Au CHU, le taux de positivité des tests oscille désormais entre 6 et 7 %, dans la moyenne française et légèrement au-dessus de la moyenne régionale. Ce qui ne change pas, c’est le profil des patients hospitalisés : des personnes âgées avec des comorbidités, souvent des hommes, souvent obèses.

Muriel Alvarez rappelle que le « virus est toujours là » et que « nous n’avons pas encore le vaccin ». D’où la nécessité « d’appliquer les mesures barrières, en particulier à proximité des plus fragiles »



113

partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You have successfully subscribed to the newsletter

There was an error while trying to send your request. Please try again.

web-breaking-news will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.