Coronavirus : cette « petite grippe » qui tue trois fois plus de malades que la grippe saisonnière – Midi Libre

Coronavirus : cette « petite grippe » qui tue trois fois plus de malades que la grippe saisonnière – Midi Libre

L’Inserm a comparé les données de près de 90 000 personnes ayant été hospitalisées en 2020 pour une affection à coronavirus avec 45 000 autres qui avaient dû entrer à l’hôpital pour une forme sévère de la grippe « ordinaire » un an plus tôt. Et la comparaison sur la gravité du Covid-19 est sans appel, si l’on en doutait encore.

Une petite grippe, une grosse grippe, a-t-on quelques fois entendu à propos du Covid-19, quand en début d’année certaines personnes affirmaient qu’il n’y avait guère de raison de s’inquiéter de la pandémie, jusqu’à certains hommes d’Etat. La comparaison avec la grippe classique était pertinente, révèle une étude de l’Inserm publiée dans le « Lancet respiratory medicine », mais pas dans ces termes : le Covid-19 est trois fois plus mortel.

La #Covid19 est associée à 3 fois plus de décès que la #grippe saisonnière selon les chiffres présentés dans une nouvelle étude @Inserm @CHUDijon

➡️https://t.co/cfQfJLz8P9 pic.twitter.com/gySjVOjZUj

— Inserm (@Inserm) December 18, 2020

L’année de comparaison avait été terrible, s’agissant de la grippe

L’étude a été menée à partir des données de 135 000 patients hospitalisés dans des établissements français après avoir développé des formes sérieuses à mortelles des deux pathologies. Près de 90 000 de ces malades étant des patients Covid. Dans leur cas, la mortalité est de 16,9%. Soit un sur six malades entrés à l’hôpital. Alors qu’elle est de 5,8% pour des victimes des formes les plus sévères de la grippe, soit un sur dix-sept environ.

« Cette étude est la plus vaste à ce jour permettant de comparer les deux maladies et confirme que le Covid-19 est beaucoup plus grave que la grippe », commente Catherine Quantin, chercheuse à l’Inserm et professeure au CHU de Dijon. Qui ajoute que la comparaison Covid-grippe a en outre été faite par rapport à l’année 2018/2019, « la pire des cinq dernières années en France en termes de nombre de décès ».

Moins de cas Covid-19 grave que de grippes graves chez enfants

En outre, fait remarquer l’Inserm, une plus grande proportion de patients Covid-19 ont souffert d’une maladie grave nécessitant des soins intensifs que ceux atteints de la grippe. « Plus d’un patient sur quatre souffrant de Covid-19 a souffert d’une insuffisance respiratoire aiguë, contre moins d’un patient sur cinq souffrant de la grippe. »

Chez les plus jeunes, il y a eu moins d’enfants âgés de moins de 18 ans hospitalisés pour Covid-19 par rapport à la grippe saisonnière. L’étude montre cependant un point commun entre les deux virus : le taux de létalité chez les enfants de moins de 5 ans est similaire pour les deux groupes analysés et « très faible » (inférieur à 0,5 %).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You have successfully subscribed to the newsletter

There was an error while trying to send your request. Please try again.

web-breaking-news will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.