Coronavirus dans le monde : les chiffres de lépidémie, quels sont les pays les… – Linternaute.com

Coronavirus dans le monde : les chiffres de lépidémie, quels sont les pays les… – Linternaute.com


Coronavirus dans le monde : les chiffres de l'épidémie, quels sont les pays les plus touchés ? Tableau et infos

Bon nombre de pays ont pris des mesures restrictives pour tenter d’enrayer l’épidémie de coronavirus. On fait le point sur la situation pays par pays, les chiffres du Covid-19 ainsi que sur l’avancée du vaccin.

[Mis à jour le 23 novembre 2020 à 16h24] Plus de 56,8 millions de cas et 1,36 million de morts ont été officiellement recensés dans le monde depuis le début de la pandémie, selon un bilan établi vendredi par l’AFP. En attendant l’arrivée des vaccins, de nouvelles restrictions sont imposées un peu partout chaque jour pour freiner la propagation du coronavirus

La plus grande ville du Canada, Toronto, et une grande partie de sa banlieue seront placées en « confinement » à partir de ce lundi. Aux Etats-Unis, l’épidémie est en phase « exponentielle », avec plus de 197 000 nouveaux cas et 1 800 morts sur 24 heures vendredi. La veille, le pays avait déploré plus de 2 200 morts en une journée, un seuil qui n’avait plus été atteint depuis des mois. Les Nord-Irlandais seront quant à eux confinés deux semaines supplémentaires, tandis que les pubs et restaurants de plusieurs régions écossaises ont fermé leurs portes vendredi soir pour trois semaines.

Le Center for Global Development a calculé que les pays riches avaient déjà réservé 1,1 milliard de doses du futur vaccin de Pfizer/BionTceh, l’un des plus avancés, sur un total annoncé de 1,3 milliard de doses produites l’an prochain.

Nous vous proposons de consulter notre tableau simplifié du coronavirus dans le monde qui contient les chiffres du nombre de cas, de nouveaux cas, du nombre de décès et de nouveaux décès dans les 40 pays les plus touchés par le coronavirus. Retrouvez ensuite la situation en Europe et dans le monde.

Statistiques des pays les plus touchés par le coronavirus le 22 novembre 2020 au soir (source : Worldometers)

  Pays Nombre de cas Nouveaux cas Nombre de décès Nouveaux décès
1 États-Unis 12,589,088 +137,010 262,701 +871
2 Inde 9,140,312 +44,404 133,773 +510
3 Brésil 6,071,401 +18,615 169,197 +181
4 France 2,140,208 +13,157 48,732 +214
5 Russie 2,089,329 +24,581 36,179 +401
6 Espagne 1,589,219   42,619  
7 Royaume-Uni 1,512,045 +18,662 55,024 +398
8 Italie 1,408,868 +28,337 49,823 +562
9 Argentine 1,370,366 +4,184 37,002 +100
10 Colombie 1,248,417 +7,924 35,287 +183
11 Mexique 1,032,688 +6,719 101,373 +550
12 Pérou 949,670 +1,589 35,595 +46
13 Allemagne 932,111 +13,840 14,343 +104
14 Pologne 861,331 +18,467 13,618 +330
15 Iran 854,361 +13,053 44,802 +475
16 Afrique du Sud 767,679 +2,270 20,903 +58
17 Ukraine 624,744 +12,079 10,951 +138
18 Belgique 556,904 +3,224 15,522 +170
19 Chili 540,640 +1,497 15,069 +39
20 Irak 535,321 +1,766 11,958 +33
21 Indonésie 497,668 +4,360 15,884 +110
22 République tchèque 492,263 +1,513 7,196 +101
23 Pays-Bas 484,648 +5,388 8,891 +21
24 Bangladesh 447,341 +2,060 6,388 +38
25 Turquie 446,822 +6,017 12,358 +139
26 Philippines 418,815 +1,965 8,123 +43
27 Roumanie 418,645 +5,837 10,047 +131
28 Pakistan 374,173 +2,665 7,662 +59
29 Arabie saoudite 355,258 +224 5,780 +19
30 Canada 330,503 +4,792 11,455 +49
31 Israël 328,918 +521 2,799 +42
32 Maroc 324,941 +3,979 5,316 +60
33 Suisse 290,601   4,056 +25
34 Portugal 260,758 +4,788 3,897 +73
35 Autriche 247,188 +5,226 2,388 +60
36 Népal 220,308 +1,669 1,321 +16
37 Suède 208,295   6,406  
38 Equateur 185,643 +767 13,201 +62
39 Jordanie 183,429 +5,268 2,236 +64
40 Hongrie 174,618 +4,320 3,800 +111

Europe

En Allemagne, Angela Merkel a averti que les fêtes de fin d’année, notamment Noël, seraient réduites à des réunions familiales limitées. L’Allemagne « affronte des mois difficiles », a observé la chancelière, assimilant la pandémie à « un événement qui n’intervient qu’une fois par siècle ». Les restaurants, bars, cafés mais aussi toutes les institutions culturelles et sportives ont dû fermer leurs portes lundi pour les quatre prochaines semaines, suscitant un certain mécontentement dans la population.

Un « confinement limité » a été mis en place en Allemagne par la chancelière Angela Merkel, pour une durée d’un mois. Cette annonce a été faite le mercredi 28 novembre. Dès le lundi 2 novembre, toutes les compétitions professionnelles sportives auront lieu à huis clos. Afin de soutenir les entreprises affectées par les fermetures, le gouvernement allemand a annoncé l’arrivée d’un programme d’aides d’urgence pouvant aller jusqu’à dix milliards d’euros.

La Belgique, pays au monde où le coronavirus circule le plus, est aussi entrée lundi dans un deuxième confinement de six semaines. En vigueur dès le 2 novembre et jusqu’au 13 décembre, au moins, ce nouveau confinement laisse place à de nouvelles règles avec notamment un report de la rentrée scolaire et l’obligation du télétravail quand cela est possible. Le télétravail est obligatoire partout où il est possible et les magasins non essentiels sont fermés. Cependant, fleuristes et libraires ont été autorisés à ouvrir.

Les députés espagnols ont voté en faveur de la prolongation pour six mois de l’état d’urgence en Espagne, jeudi 29 octobre. Le gouvernement de Pedro Sanchez a recueilli 194 voix sur 350. Le gouvernement espagnol a dans le même temps annoncé l’instauration d’un couvre-feu nocturne de 23 heures à 6 heures du matin sur l’ensemble du territoire à l’exception des îles Canaries, avec la possibilité pour les 17 régions du pays d’avancer ou de retarder d’une heure son début et sa fin, en fonction des caractéristiques locales.

Le port du masque est obligatoire pour toute personne de plus de 6 ans, dans les transports publics, dans les espaces publics ou dans les lieux recevant du public, y compris les hôtels et les commerces, lorsqu’une distance d’un mètre cinquante ne peut être respectée entre deux personnes. Tout passager souhaitant se rendre en Espagne par avion devra compléter un formulaire personnel et non transférable : une fois ce formulaire complété et signé, le voyageur recevra un QR code associé à son voyage qu’il devra conserver sur son téléphone portable ou imprimer afin de pouvoir passer le contrôle sanitaire aéroportuaire.

En Italie, un couvre-feu national de 22h00 à 05h00 entre en vigueur vendredi jusqu’au 3 décembre. Les lycées passent à l’enseignement à distance, et les musées sont fermés, de même que les centres commerciaux durant le weekend. Par ailleurs, de nouvelles « zones rouges » – Lombardie, Piémont, Val d’Aoste et Calabre – ont été déclarées « à haut risque » et 16 millions d’Italiens renouent avec le confinement, cependant plus léger que celui du printemps dernier. Lundi 16 novembre, l‘Italie a lancé une nouvelle expérimentation en Vénétie (Nord-Est de l’Italie) : des tests Covid-19 à réaliser soi-même. 5 000 kits d’autodépistage seront testés en milieu hospitalier, rapporte Courrier International. 

Au Portugal, le couvre-feu, mis en place à partir de 23H00 en semaine, est appliqué dès 13H00 le samedi et le dimanche dans plus d’une centaine de municipalités portugaises où vivent environ 70% des dix millions de Portugais. Près de 500 personnes ont protesté contre cette mesure samedi dans le centre de Lisbonne.

Au Royaume-Uni, pays le plus endeuillé d’Europe avec près de 47 000 morts, le Premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé un confinement de l’Angleterre et de ses 56 millions d’habitants dès ce jeudi 5 novembre. Les commerces jugés non essentiels devront fermer, tandis que les restaurants, pubs et cafés ne pourront proposer que livraisons ou vente à emporter. En revanche, les écoles resteront ouvertes. Pour apaiser les inquiétudes, le Premier ministre britannique Boris Johnson a promis que ce reconfinement se terminerait le 2 décembre. « J’espère vivement que nous pourrons alors remettre ce pays de nouveau en marche, rouvrir les entreprises, les magasins à l’approche de Noël ». A Liverpool, les autorités ont lancé vendredi un programme de dépistage massif, voyant dans cet essai pilote une porte de sortie possible au confinement.

Dans l’espoir de « célébrer Noël correctement », l’Irlande et le Pays de Galles sont devenus les premiers territoires à reconfiner leurs populations en Europe, frappée par la deuxième vague et obligée de multiplier les restrictions pour contrer le Covid-19. En Irlande, la population est reconfinée depuis le 29 octobre pour six semaines, mais les écoles resteront ouvertes. « Si nous unissons nos efforts pendant les six prochaines semaines, nous aurons l’occasion de célébrer Noël correctement », a lancé le Premier ministre irlandais Michael Martin. Le Pays de Galles (3 millions d’habitants) est quant à lui confiné pour deux semaines, mesure la plus dure instaurée au Royaume-Uni depuis la première vague de Covid-19 du printemps. En Irlande comme au Pays de Galles, les commerces non essentiels devront fermer.

Afin de faire face au coronavirus et à une potentielle deuxième vague, Boris Johnson a lancé la « règle des six ». Les réunions de plus de six personnes à l’intérieur et à l’extérieur seront interdites. Par contre, les mariages, les enterrements, les restaurants, les pubs et les écoles sont exemptées de cette future loi. En cas de non-respect de cette mesure, les contrevenants devront payer 100 livres sterling, ce qui équivaut à 110 euros. S’il y a récidive, ces derniers seront tenus de régler jusqu’à 3200 livres, soit 3500 euros.

Amérique

Le président américain élu Joe Biden a annoncé la mise en place dès lundi d’une cellule de crise sur le coronavirus. Dans son premier discours après l’annonce des résultats de la présidentielle américaine, le démocrate Joe Biden a déclaré que cette future cellule de crise, composée de scientifiques et d’experts, serait chargée de bâtir un « plan qui entrera en vigueur dès le 20 janvier 2021 », jour de son investiture. Il prend ainsi le contrepied de son rival Donald Trump, qui a toujours minimisé la pandémie.

Le pays enregistre plus de 11 millions de cas de contaminations selon les chiffres de l’université Johns Hopkins. Le maire de Chicago, Lori Lightfoot, a fait de nouvelles recommandations : il invite les habitants à rester chez eux, à limiter au maximum leurs déplacements et de ne recevoir aucun invité et d’annuler les traditionnelles fêtes de Thanksgiving. Le maire de New-York, Bill de Blasio, a appelé les parents d’élèves à  » se préparer » à la fermeture des écoles.

ASie

Les Français, les Britanniques, les Belges, les Philippins et les Indiens ne sont plus, sauf exception, autorisés à se rendre en Chine. A quelques heures d’intervalle, les 4 et 5 novembre, les sites Internet des ambassades de Chine à Londres, Bruxelles puis Paris ont publié un message similaire : « En raison de l’épidémie Covid-19, la Chine a décidé de suspendre temporairement l’entrée en Chine de ressortissants étrangers titulaires de visas ou de permis de séjour (…) en République française encore valable au moment de cette annonce. » Si le coronavirus a été repéré pour la première fois dans la ville chinoise de Wuhan en décembre 2019, la Chine semble maîtriser l’épidémie. Selon un dernier pointage, la Chine n’a recensé que 36 nouveaux cas dans les dernières 24 heures dont 30 personnes qui étaient arrivées de l’étranger.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You have successfully subscribed to the newsletter

There was an error while trying to send your request. Please try again.

web-breaking-news will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.