Coronavirus : la « langue Covid », un nouveau symptôme de la maladie ? – sortiraparis

Coronavirus : la « langue Covid », un nouveau symptôme de la maladie ? – sortiraparis

Par
Caroline J. · Publié le 21 janvier 2021 à 11h52
· Mis à jour le 21 janvier 2021 à 13h03

Après la toux, la fièvre, les engelures ou encore la perte de l’odorat, un nouveau signe du Coronavirus a-t-il été découvert ? Selon une étude menée par un épidémiologiste britannique, plusieurs patients touchés par la maladie présentaient le symptôme de la « langue Covid ». Alors, quel est-il et comment se manifeste-t-il ? On vous explique.

Depuis le début de l’épidémie de Coronavirus dans le monde, les scientifiques travaillent d’arrache-pied pour mieux cerner ce virus. Si certains planchent sur des médicaments et des vaccins, d’autres tentent de déterminer les différents symptômes du Covid-19.

Désormais, de nombreux symptômes sont connus et figurent sur la liste officielle établie par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). On pense bien sûr à la fièvre, une toux sèche ou encore une grande fatigue. Depuis, d’autres symptômes ont été mis en évidence comme une perte du goût et de l’odorat, des douleurs musculaires ou articulaires, des engelures

Et cette liste pourrait encore s’allonger, suite à l’étude menée par Tim Spector, un épidémiologiste du King’s College de Londres. Baptisé « langue Covid » par le chercheur, ce symptôme se manifeste par d’étranges lésions buccales. « Une personne sur cinq touchée par le coronavirus présente des symptômes moins courants qui ne figurent pas sur la liste officielle de la Public Health England, telles que des éruptions cutanées. Je vois un nombre croissant de langues Covid et d’étranges ulcères buccaux« , a expliqué Tim Spector sur Twitter.

Le chercheur n’a pas hésité à poster le 17 janvier une photo de l’une des langues de ses patients pour mieux illustrer ce curieux symptôme, où l’on découvre des tâches blanchâtres. 

Malheureusement pour les personnes touchées par ce symptôme, il « peut durer des semaines ou des mois« , selon le chercheur.

Auparavant, d’autres études scientifiques faisaient déjà référence à des symptômes touchant la bouche des malades. Cet été, la revue de dermatologie Jama Network reprenait le travail d’une équipe de l’hôpital universitaire de Madrid. Cette dernière rapportait que sur 21 patients atteints de Covid-19 et d’éruption cutanée, 6 d’entre eux, soit 29%, présentaient un énanthème, c’est-à-dire des lésions de la cavité buccale. Selon l’équipe de chercheurs, ces lésions buccales sont apparues environ 12 jours après les premiers symptômes de la maladie.

Pour l’heure, la « langue Covid » ne fait pas partie de la liste officielle des symptômes de la Covid-19 établie par l’OMS. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You have successfully subscribed to the newsletter

There was an error while trying to send your request. Please try again.

web-breaking-news will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.