Coronavirus : Le point hebdomadaire de Santé Publique France laisse-t-il entrevoir une amélioration de la… – 20 Minutes

Coronavirus : Le point hebdomadaire de Santé Publique France laisse-t-il entrevoir une amélioration de la… – 20 Minutes
Coronavirus: Quelques chiffres encourageants, selon Santé Publique France — 20 Minutes
  • Les points épidémiologiques hebdomadaires de Santé Publique France permettent d’avoir un suivi au plus près, et sur une semaine, des principaux indicateurs de la crise sanitaire.
  • Incidence, hospitalisations, entrées en réanimation… Certains chiffres de ce 12 novembre donnent l’espoir d’une amélioration ces prochaines semaines.
  • Pour mieux comprendre ces évolutions, 20 Minutes vous propose un résumé en vidéo.

Une lueur au bout du tunnel ? Le point épidémiologique hebdomadaire du jeudi 12 novembre, décrypté par les experts de
Santé Publique France ce vendredi, donne, enfin, quelques signes d’amélioration de la crise sanitaire. En effet, pour la première fois depuis mi-juillet, le nombre de nouveaux cas positifs au Covid-19 baisse : – 14 %. Ce qui laisse imaginer que les mesures restrictives, couvre-feu puis
confinement, commencent à porter leurs fruits sur l’incidence.

Hospitalisations et décès

Une légère amélioration qui prendra du temps avant d’atteindre les hôpitaux. En effet, les hospitalisations en général et en réanimation continuent d’augmenter, mais nettement moins que la semaine précédente. Rappelons tout de même que les chiffres des hospitalisations et des admissions en réanimation sont encore aujourd’hui très élevés : comme l’a rappelé Jean Castex  lors de sa conférence de presse jeudi soir, « nous comptons, ces derniers jours, une hospitalisation toutes les 30 secondes et une entrée en réanimation toutes les 3 minutes ».

Le nombre de décès continue d’augmenter assez fortement : + 29 % en une semaine. Ce qui n’a rien d’étonnant puisque nous oscillons ces derniers jours entre 400 et 500 morts par jour du Covid-19.

Santé mentale et prévention

Ce point épidémiologique s’intéresse une nouvelle fois à la santé mentale des Français. Et les données ne sont, sans surprise, pas particulièrement rassurantes. Le nombre de personnes souffrant d’états dépressifs a doublé en un mois et demi, passant de 11 % fin septembre à 21 % début novembre. Les Français les plus touchés par ces troubles sont ceux déclarant une situation financière très difficile, ayant des antécédents de troubles psychologiques, les inactifs et les jeunes.

Enfin, dernier point intéressant abordé dans ce bilan : le rapport aux gestes de prévention. L’étude Coviprev (réalisée chaque mois) montre qu’en novembre, les interactions sociales ont beaucoup diminué. Dans le détail, on voit que tout le monde ne respecte pas à la lettre confinement et mesures barrières. Ainsi, les hommes entre 35 et 49 ans respectent moins le confinement, et les hommes entre 25 et 34 ans portent moins le masque en public que le reste des Français.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You have successfully subscribed to the newsletter

There was an error while trying to send your request. Please try again.

web-breaking-news will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.