Coronavirus : limmunité pourrait durer des années, selon une nouvelle étude – CNEWS

Coronavirus : limmunité pourrait durer des années, selon une nouvelle étude – CNEWS

Une bonne nouvelle sur le front de la pandémie. L’immunité après une infection au coronavirus pourrait durer des années, selon une étude américaine publiée dans la revue Science ce mercredi.

En étudiant les échantillons sanguins de 188 personnes guéries du coronavirus, les chercheurs ont remarqué que, huit mois après la contamination, la réponse immunitaire de ces patients face au SARS-CoV-2 (le virus à l’origine de la maladie Covid-19) restait robuste.

Si la quantité d’anticorps spécifiques au coronavirus baisse légèrement après huit mois, les lymphocytes B (en charge de la fabrication des anticorps) et T (tueurs de cellules infectées) persistent dans l’organisme. «Cela signifie que malgré la diminution des anticorps, les composants qui peuvent relancer la production d’anticorps et coordonner une attaque contre le coronavirus restent à des niveaux assez élevés», peut-on lire sur le site du magazine MIT Technology Review.

Une immunité de plusieurs décennies ?

Des résultats rassurants qui font dire aux auteurs de cette étude que l’immunité face au coronavirus pourrait durer plusieurs années, que ce soit après une infection ou après une vaccination. La mémoire immunitaire fonctionne de la même façon dans les deux cas, assure un co-auteur du rapport.

Cette immunité pourrait même durer des décennies. Une étude singapourienne publiée en août dernier dans la revue scientifique Nature a montré que les patients remis du SARS, un coronavirus cousin du Covid-19, possédaient des lymphocytes T «mémoires» 17 ans après l’épidémie, qui a fait 774 morts dans le monde en 2003 selon l’OMS.

Retrouvez toute l’actualité sur le coronavirus ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You have successfully subscribed to the newsletter

There was an error while trying to send your request. Please try again.

web-breaking-news will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.