Coronavirus : pourquoi les médecins vont-ils toucher une prime de 5,40 € par patient vacciné ? – Midi Libre

Coronavirus : pourquoi les médecins vont-ils toucher une prime de 5,40 € par patient vacciné ? – Midi Libre

Les médecins toucheront une prime de 5,40 € par patient vacciné et entré dans le système informatique « Vaccin Covid », accessible depuis ce lundi 4 janvier. Explications.

Cette prime, qui a fait polémique sur les réseaux sociaux, n’est pas proposée aux médecins comme une incitation à vacciner. Il s’agit en fait d’une compensation au temps de travail supplémentaire demandé aux médecins lorsqu’ils remplissent le fichier patient dans le système « Vaccin Covid ».

Vaccin Covid, qu’est ce que c’est ?

Destiné aux médecins, ce téléservice vise à recueillir les informations nécessaires à la campagne de vaccination : identités du patient et du médecin, consentement du patient, numéro de lot du vaccin injecté…

Ouvert lundi matin, Vaccin Covid a « déjà reçu des premières connexions et des remplissages pour les consultations pré-vaccinales et les vaccinations », a-t-il ajouté. Il doit notamment permettre de repérer les effets secondaires indésirables liés au vaccin, indique La Dépêche.

Forfait payé chaque mois a posteriori

Cette opération prend du temps au médecin, a avancé la CNAM qui a envoyé à ces derniers un courriel leur indiquant la procédure de rémunération. Les détails sont également consultables sur le site de l’assurance maladie.

« Une rémunération de la saisie dans « Vaccin Covid » est mise en place avec un forfait payé a posteriori pour chaque saisie effectuée. Cette rémunération sera effectuée une fois par mois aux alentours du 15 du mois pour les saisies relatives au mois précédent », peut-on notamment lire.

Validé par la Cnil

L’annonce de cette rémunération pour chaque patient inscrit dans ce fichier a rapidement fait émerger des critiques, notamment  sur le respect de la vie privée, et sur les données personnelles. 

Pour rappel, la création d’un tel fichier a été validé par la Cnil (commission nationale de l’informatique et des libertés) le 29 décembre dernier, rappelle RTL. Alain Fischer, le « monsieur vaccin » du gouvernement, a de son côté affirmé que ce fichier ne remettait pas en question la notion de secret médical.

Le patient peut-il refuser de figurer dans le fichier ?

Le fichier regroupe par défaut les personnes susceptibles d’être vaccinées. Selon la Voix du Nord, si une personne accepte de se faire vacciner, elle figurera dans le dossier. Toutefois, avant la vaccination, il est possible de s’opposer à figurer dans le fichier. La Cnil répond sur son site à ces questions.

Voici ce qu’elle détaille : « Une fois le consentement à la vaccination exprimé par les personnes concernées, il ne leur sera plus possible de s’opposer au traitement des données les concernant. En effet, une fois la vaccination réalisée, le traitement des données répond à un objectif important d’intérêt public ».

Toutefois, il n’existera pas de fichie regroupant les personnes ayant refusé de se faire vacciner.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You have successfully subscribed to the newsletter

There was an error while trying to send your request. Please try again.

web-breaking-news will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.