Coronavirus : un million de personnes vaccinées dici janvier en France et « encore six mois à tenir » – Midi Libre

Coronavirus : un million de personnes vaccinées dici janvier en France et « encore six mois à tenir » – Midi Libre

200 millions de doses de vaccin commandées, une campagne de vaccination qui débute en France, mais la prudence et la patience encore demandées face au Covid-19.

Aucun vaccin n’est pour l’instant autorisé en Europe mais l’Agence européenne des médicaments (EMA) a prévu une réunion exceptionnelle le 21 décembre pour débattre du vaccin Pfizer-BioNTech, qui pourrait ainsi être autorisé avant Noël.

Et la France commencerait à vacciner à partir de cette date-là, de manière coordonnée avec les autres pays européens.

Le Premier ministre Jean Castex doit d’ailleurs présenter dans la journée de ce mercredi 16 décembre à l’Assemblée nationale la stratégie vaccinale en France.

15 millions de Français vaccinés d’ici l’été

Les objectifs du gouvernement pour la campagne de vaccination sont clairs : 15 millions de Français vaccinés d’ici l’été, 1 million d’ici janvier

C’est en tout cas ce qu’a annoncé Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement sur BFMTV ce mercredi 16 décembre.

Le premier million de personnes à se faire vacciner sera atteint avec la première phase de vaccination concernant les personnes âgées en maison de retraite et en Ehpad.

Il a même précisé que 200 millions de doses de vaccin avaient été préréservées auprès de différents laboratoires pour éviter tout risque de pénurie. 

Delfraissy appelle à rester « extrêmement prudents encore 3 à 6 mois »

Le président du Conseil scientifique Jean-François Delfraissy demande aux Français de s’armer encore un peu de patience dans un entretien au Parisien.

En attendant que l’effet du vaccin inverse la courbe et pour éviter une troisième vague 

Pour lui il s’agit de faire « un dernier effort ». Car l’arrivée du vaccin n’aura pour lui aucun « impact sur le premier trimestre 2021 et très peu sur le deuxième. »

« Il faut rester extrêmement prudents encore 3 à 6 mois »

L’Europe n’est pas en retard

Alain Fischer, chargé de conseiller le gouvernement sur la campagne de vaccination contre le Covid-19 en France, s’est déclaré ce mercredi 16 décembre « plutôt optimiste » sur sa réussite tout en jugeant « absolument légitime » qu’une partie de la population se pose des questions.

« J’essaie d’être raisonnable, déterminé et plutôt optimiste », a déclaré cet immunologue sur France Inter.

« Je pense que chacun est conscient du fait que la maladie existe, ce n’est pas comme pour d’autres vaccins où les maladies heureusement grâce aux vaccins ont disparu », a-t-il ajouté.

Alain Fischer a jugé que l’Union européenne n’était pas en retard, bien que le Royaume-Uni et les Etats-Unis aient déjà lancé leurs campagnes de vaccination avec le vaccin de Pfizer.

« Il y a la nécessité de la rigueur, pour moi c’est l’élément essentiel, c’est d’assurer que ces vaccins, le jour où on pourra commencer à les administrer à nos concitoyens, ils aient été validés comme raisonnablement sûrs et efficaces ».

« On n’est pas à quelques jours près »…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You have successfully subscribed to the newsletter

There was an error while trying to send your request. Please try again.

web-breaking-news will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.