Coronavirus : Une femme de 90 ans forcée de s’isoler car elle refuse le vaccin ? La résidence dément – 20 Minutes

Coronavirus : Une femme de 90 ans forcée de s’isoler car elle refuse le vaccin ? La résidence dément – 20 Minutes
Une femme se fait vacciner contre le Covid-19, le 28 décembre à Lille. — CHINE NOUVELLE/SIPA
  • Une femme âgée de 90 ans se serait vue interdire l’accès aux activités et parties communes de la résidence pour seniors du Doubs dans laquelle elle réside pour avoir refusé la vaccination contre le Covid-19, selon un post partagé plus de 34.000 fois en 24 heures sur Facebook.
  • La direction de l’établissement pour retraités – qui n’est pas un Ehpad – explique à 20 Minutes que les résidents sont libres de se faire vacciner ou non et qu’aucun dispositif de ce type n’est prévu.
  • Cette demande de vérification nous a été envoyée par un lecteur.

« Révoltant », « monstrueux », « dégueulasse ». Les commentaires se sont multipliés sur Facebook pour dénoncer des mesures qui auraient été prises à l’encontre d’une personne âgée qui refuserait la vaccination contre le
Covid-19.

La nonagénaire, qui habite une résidence pour retraités et non dans un
Ehpad, se verrait, selon ce message, interdite de « se rendre au réfectoire commun » ainsi qu’aux « animations communes ». Elle aurait également interdiction « de se promener dans les couloirs » et « d’avoir tout contact avec les autres résidents même avec les gestes barrières ».

Les habitants de cette résidence qui refuseront la vaccination contre le coronavirus ne seront pas mis à l'isolement, explique la direction.
Les habitants de cette résidence qui refuseront la vaccination contre le coronavirus ne seront pas mis à l’isolement, explique la direction. – Capture d’écran Facebook

Le post est devenu viral, accumulant plus de 34.000 partages en moins de 24 heures et a été relayé par d’autres internautes.

FAKE OFF

La direction de la résidence Marpa de Pierrefontaine-les-Varans (Doubs) conteste l’existence de telles mesures. Ce message est une « grosse erreur. Nous n’obligeons personne à se faire vacciner », explique à 20 Minutes Cathy Schultz, la directrice de l’établissement.

« Toute personne qui refuserait [de se faire vacciner] – et c’est son droit –, ne sera pas isolée », développe-t-elle. Les résidents qui choisiront de ne pas se faire vacciner auront toujours accès aux activités et aux parties communes. « Il n’est pas question de les exclure de la vie sociale de la résidence. » La direction a également fait une mise au point sur la page Facebook de l’établissement.

Le fils de la résidente n’a, pour sa part, pas donné suite à nos sollicitations.

Le ministère de la Santé écarte tout traitement différencié

De son côté, le ministère de la Santé indique, dans un guide à destination des professionnels de santé, qu’un résident d’un Ehpad refusant la vaccination ne doit pas être traité différement par les professionnels de santé.

Près d’un an après l’arrivée du coronavirus dans l’Hexagone, des activités ont encore lieu dans la résidence de Pierrefontaine-les-Varans et les habitants peuvent actuellement prendre leurs repas en commun, avec quelques aménagements. Les personnes qui se sont rendues dans leur famille pour les fêtes doivent elles respecter une période d’isolement de sept jours à leur retour et passer un test, une mesure
conforme au protocole du ministère de la Santé.

Les habitants de cette résidence n’ont pas encore été vaccinés

Pour la directrice, la résidente pourrait avoir confondu ces mesures, mises en place pour les fêtes de fin d’année, avec la campagne de vaccination à venir. En effet, un médecin est venu lundi informer les résidents de l’établissement au sujet de cette campagne.

La vaccination n’a pas encore commencé dans cet établissement, comme dans les 200 Marpa de France. Les Marpa ne sont pas des résidences médicalisées, à la différence des Ehpad. Elles accueillent des résidents retraités, en majorité autonomes, qui vivent dans des appartements ou des studios. Ceux-ci seront vaccinés après les résidents et le personnel à risque des Ehpad, visés par le début de la campagne de vaccination, qui a commencé dimanche.

Les personnes habitant dans les Marpa seront vaccinées à partir de mi-janvier, « au mieux », explique à 20 Minutes Jean-Christophe Billou, directeur national de ces structures. Il n’a pas reçu de date précise du ministère de la Santé. La stratégie vaccinale
prévoit en effet de vacciner en priorité les résidents des Ehpad.

Le ministère de la Santé n’a pas encore entièrement tranché les modalités de la vaccination dans les résidences autonomes et résidences seniors. Qui fera la vaccination ? Jean-Christophe Billou envisage deux possibilités : « Comme dans les Ehpad, par le biais des ARS, avec des professionnels de santé mobilisés par les ARS, ou, comme à domicile, par le médecin traitant. »

138 personnes ont été vaccinées contre le Covid-19 depuis le début de la campagne de vaccination en France dimanche, selon le site Covid Tracker.



955

partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You have successfully subscribed to the newsletter

There was an error while trying to send your request. Please try again.

web-breaking-news will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.