Covid-19 dans les Landes : le taux d’incidence et le taux de positivité en hausse – Sud Ouest

Covid-19 dans les Landes : le taux d’incidence et le taux de positivité en hausse – Sud Ouest

Dans son bulletin régional publié vendredi 7 janvier, Santé publique France observe sur la semaine du 28 décembre au 3 janvier « une hausse du taux d’incidence et du taux de positivité » au niveau régional, alors que « l’activité de
dépistage ralentit ». Les Landes affichent des indicateurs supérieurs à la moyenne régionale. 

Dans le département, le taux d’incidence pour 100 000 habitants a nettement augmenté en l’espace d’une semaine. Alors qu’il était de 96,8 lors de la semaine du 21 au 27 décembre, il est passé à 144 la semaine suivante. « Les départements des Deux-Sèvres, des Landes et des Pyrénées-Atlantiques présentent les taux d’incidence départementaux les plus élevés de la région », pointe Santé publique France. À titre de comparaison, au niveau régional, le taux d’incidence est de 93,6 pour 100 000 habitants. Les Pyrénées-Atlantiques affichent, eux, un taux d’incidence de 102,6.

122 personnes hospitalisées

Santé publique France signale aussi une forte hausse du taux de positivité dans le département, où il a été multiplié par deux. Avec les Deux-Sèvres, les Landes affichent un des taux de positivité les plus forts de la région, supérieurs à 5%. Au niveau régional, le taux de positivité est de 4%.

L’évolution du taux de positivité est aussi « probablement liée à un ‘retour à la normale’ des pratiques de dépistage. Ainsi, pendant les fêtes, un afflux de personnes souhaitant se faire tester pour ne pas risquer d’exposer leur entourage familial au virus a entraîné une augmentation du dépistage par précaution chez des personnes asymptomatiques et, ainsi, une diminution mécanique du taux de positivité. On assiste à présent au phénomène inverse, avec une diminution du nombre de tests réalisés et une augmentation du taux de positivité liée à un recentrage du dépistage sur les personnes symptomatiques et les cas contacts des cas confirmés », décrypte l’organisme.

Concernant les hospitalisations, au 5 janvier, 122 personnes étaient hospitalisées en raison du Covid dans le département, dont 7% en réanimation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You have successfully subscribed to the newsletter

There was an error while trying to send your request. Please try again.

web-breaking-news will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.