Covid-19 : la contagiosité maximale dure 5 jours – Pourquoi Docteur ?

Covid-19 : la contagiosité maximale dure 5 jours – Pourquoi Docteur ?

L’ESSENTIEL

  • Le virus actif est présent dans les prélèvements de nez jusqu’à neuf jours après le début des symptômes.
  • Dans 97,5% des cas, les personnes qui développent la maladie le font dans les 11,5 jours suivant l’exposition au virus.
  • Les asymptomatiques sont également contagieux mais moins que les personnes qui ont des symptômes.

Les études se suivent et confirment que les personnes infectées par la Covid-19 sont surtout contagieuses dans les premiers jours suivants l’apparition des symptômes. Une méta-analyse britannique, publiée le 19 novembre dans la revue scientifique The Lancet, confirme qu’aucun virus vivant n’a été détecté au-delà du 9ème jour. Celle-ci ajoute que le pic de contagiosité s’étend jusqu’au 5ème jour suivant l’apparition des symptômes.

Des fragments inactifs du virus présents jusqu’à 17 jours après

Les résultats de cette étude confirment l’importance de l’isolement dès l’apparition des premiers symptômes. Pour parvenir à ces conclusions, les chercheurs ont 79 études mondiales visant à cerner la période de contagiosité maximale des patients atteints de Covid-19. Le virus actif est présent dans les prélèvements de nez jusqu’à neuf jours après le début des symptômes. Des fragments inactifs du virus ont été trouvés jusqu’à 17 jours après le début des symptômes. Dans 97,5% des cas, les personnes qui développent la maladie le font dans les 11,5 jours suivant l’exposition au virus. 

D’autres études ont montré que les personnes infectées sont également contagieuses 48 heures avant d’avoir des symptômes, ajoute le professeur Bruno Hoen, infectiologue, directeur médical de l’Institut Pasteur, au Parisien, qui rappelle que les asymptomatiques peuvent eux aussi transmettre le virus. Moins longtemps sans doute que celles qui ont des symptômes. Leur contagiosité est plus faible que les personnes symptomatiques, peut-être parce qu’elles ne toussent pas.”

Une femme contagieuse pendant 70 jours

Pour autant, il existe des cas particuliers de personnes dont la durée de contagion semble infinie. Une femme de 71 ans a récemment éveillé la curiosité de scientifiques en restant contagieuse pendant 70 jours alors qu’elle n’a présenté aucun symptôme. Au total, plus d’une dizaine de tests diagnostics positifs ont été signalés, ce qui signifie que la femme a conservé des particules du SARS-CoV-2 dans son organisme pendant plusieurs mois. Le cas de cette femme pourrait être lié à son cancer et aux traitements immunosuppresseurs, qui affaiblissent le système immunitaire.


<!–

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

–>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You have successfully subscribed to the newsletter

There was an error while trying to send your request. Please try again.

web-breaking-news will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.