Covid-19 : la troisième vague est-elle « inévitable » après les fêtes ? – Magic Maman

Covid-19 : la troisième vague est-elle « inévitable » après les fêtes ? – Magic Maman

La France vient de passer le pic de la deuxième vague de l’épidémie de Covid-19, et de nombreux spécialistes regardent déjà vers la troisième. Selon eux, les fêtes de fin d’année qui approchent augmentent fortement le risque d’une flambée des contaminations, et il faudra s’attendre à une troisième vague quelques semaines après Noël.

Les conditions réunies pour une troisième vague

Avec les fêtes de fin d’année et l’autorisation de circuler à ce moment-là, les scientifiques alertent sur le brassage des populations qui risque d’augmenter le nombre de contaminations. « Tout ce qui relâche le système augmente la circulation du virus. La situation va devenir plus mauvaise avec les fêtes de Noël et le jour de l’An, ça c’est absolument certain. […] Tout ça c’est très très mauvais. J’adore les fêtes de famille mais franchement en ce moment ce n’est pas une bonne idée », déclarait la semaine dernière sur BFM TV Catherine Hill, épidémiologiste et biostatisticienne. « Je ne vois pas comment actuellement on peut éviter une troisième vague, ce d’autant qu’on n’a pas encore lancé la campagne vaccinale qui, on le pressent, ne peut être que le seul facteur positif qui peut vraiment influencer l’évolution de l’épidémie », estimait mercredi l’infectiologue Karine Lacombe sur la chaîne d’informations.

« On a de fortes chances d’avoir une troisième vague. En tous les cas on se prépare et le vaccin risque de ne pas l’empêcher car on va avoir des doses trop limitées au départ », expliquait sur RMC Odile Launay, infectiologue. D’autant plus que, en cette période, les « facteurs aggravants » s’accumulent. « Avec le froid, l’humidité, et la conjoncture de ces fêtes de fin d’année, j’ai du mal à voir comment on peut être plus optimiste », explique Guillaume Rozier, expert en données statistiques et fondateur de CovidTracker, cité par La Dépêche.

Une troisième vague de la Covid-19 est-elle « inévitable » ?

« Il y a un risque de troisième vague, il y a des pays aujourd’hui dans le monde qui en sont à leur troisième vague : les États-Unis, un certain nombre de pays asiatiques. Ce risque, il existe », déclarait mercredi dernier Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, sur CNews. « Personne ne peut prédire actuellement l’intensité de cette troisième vague. On espère qu’elle sera peu importante, parce que justement on va maintenir une pression sur la dynamique de l’épidémie », explique Karine Lacombe à BFM TV, en rappelant que la deuxième vague est différente de la première.

D’autres, comme Odile Launay, se montrent un peu moins pessimistes. La troisième vague, « on ne l’aura pas forcément », selon elle. « Je pense que cela dépend de la façon dont les Français vont respecter les consignes qui leur sont données et en particulier les consignes de ne pas se retrouver trop nombreux et de respecter les mesures barrières au moment de ces fêtes de fin d’année », explique-t-elle sur BFM TV.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You have successfully subscribed to the newsletter

There was an error while trying to send your request. Please try again.

web-breaking-news will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.