Covid-19 – L’aspirine peut-elle traiter le virus ? Un essai clinique de grande ampleur démarre en Grande-Breta – LIndépendant

Covid-19 – L’aspirine peut-elle traiter le virus ? Un essai clinique de grande ampleur démarre en Grande-Breta – LIndépendant

L’aspirine va être testée en tant que traitement potentiel du Covid-19 dans l’un des plus grands essais cliniques du Royaume-Uni. Cette étude, déterminera si l’aspirine peut réduire le risque de caillots sanguins chez les personnes atteintes de la maladie.

Les scientifiques à l’origine de l’essai RECOVERY, qui examine une gamme de traitements potentiels du Covid-19, ont déclaré qu’il y inclurait le médicament, couramment utilisé comme fluidifiant sanguin.

Les patients infectés par le coronavirus courent un risque plus élevé de formation de caillots sanguins en raison de l’hyperréactivité des plaquettes, les fragments de cellules qui aident à arrêter les saignements. Or l’aspirine est un agent antiplaquettaire à même de pouvoir réduire le risque de caillots, a souligné vendredi 6 novembre le site web de RECOVERY.

« Il y a une raison claire de croire qu’elle (l’aspirine) pourrait être bénéfique, et elle est sûre, peu coûteuse et largement disponible », a déclaré Peter Horby, un des responsables de l’essai clinique.
Au moins 2 000 patients devraient au hasard recevoir 150 mg d’aspirine par jour en plus de leur traitement habituel. Les données de ces patients seront comparées à celles d’au moins 2 000 autres patients qui reçoivent le traitement standard pour le Covid-19, a indiqué le site web.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You have successfully subscribed to the newsletter

There was an error while trying to send your request. Please try again.

web-breaking-news will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.