Covid-19 : le congélateur est arrivé à lhôpital de Toulouse – ladepeche.fr

Covid-19 : le congélateur est arrivé à lhôpital de Toulouse – ladepeche.fr

l’essentiel
L’hôpital de Toulouse a pris livraison du congélateur qui contiendra les doses de vaccin. Sa mise en route est prévue le 29 décembre pour une campagne de vaccination programmée à partir du 4 janvier.

Maillon essentiel de la campagne de vaccination qui, en Haute-Garonne, doit commencer le lundi 4 janvier, le congélateur apte à contenir les doses de vaccin à – 80 °C est arrivé à l’hôpital de Toulouse, a annoncé ce mardi Marc Penaud, le directeur du CHU. Mis à disposition par Santé publique France, cet appareil de la marque Panasonic, d’une capacité de l’ordre de 300 000 doses, doit encore être mis en route selon un processus précis. Son fonctionnement est programmé pour le mardi 29 décembre. Pour des raisons de sécurité, le directeur n’a pas souhaité divulguer le site où le congélateur est installé.

Quand arriveront les doses de vaccin à Toulouse ? Marc Penaud était toujours en attente ce mardi de cette information qui devrait être rapidement connue. Quoi qu’il en soit, c’est bien la date du 4 janvier qui est sur l’agenda pour vacciner, comme prévu, dans les EHPAD – une dizaine ont été sélectionnés pour commencer – et les Unités de soins de longue durée. 

Une cellule départementale

À l’occasion d’une réunion qui s’est tenue lundi matin à la préfecture, le préfet Etienne Guyot a mis sur pied une cellule départementale chargée de la logistique de la vaccination. Cette « cellule opérationnelle vaccination », qui se réunira tous les lundis, rassemble l’Agence régionale de santé, la préfecture, les collectivités locales, les professionnels de santé, les établissements de santé et médico-sociaux…

Le rôle de chacun a été détaillé à cette occasion. Le ministère de la Santé et Santé publique France sont en charge de l’approvisionnement en vaccin. Le CHU, sur le secteur du groupement hospitalier, livre ses services concernés et confie à un transporteur privé avec lequel il travaille la livraison dans les autres EHPAD publics. Un autre circuit, indépendant du premier, est prévu par la suite pour les pharmacies. Dans les EHPAD, une phase préparatoire a débuté pour identifier les volontaires, recueillir leur consentement, organiser des consultations préalables à la vaccination… Celle-ci sera assurée par les médecins traitants. Une sécurisation des lieux de stockage et du transport de vaccins est prévue par les forces de l’ordre.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You have successfully subscribed to the newsletter

There was an error while trying to send your request. Please try again.

web-breaking-news will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.