Covid-19 : le nombre de Français atteints de troubles dépressifs a presque doublé en un mois – RT en français

Covid-19 : le nombre de Français atteints de troubles dépressifs a presque doublé en un mois – RT en français

Conséquence du reconfinement et du stress engendré par l’épidémie de coronavirus, le nombre de Français se déclarant atteints de troubles dépressifs est passé de 11% à 21% entre fin septembre et début novembre 2020, selon Santé Publique France.

D’après l’étude CoviPrev publiée dans le point épidémiologique hebdomadaire de Santé Publique France du 12 novembre, la part des Français se déclarant victimes de troubles dépressifs est passée de 11% à 21% entre la fin septembre et le moment où l’étude a été réalisée (4 au 6 novembre). 

Le constat de l’agence placée sous la tutelle du ministère de la Santé est sans appel : «La santé mentale des Français s’est significativement dégradée entre fin septembre et début novembre avec une augmentation importante des états dépressifs pour l’ensemble de la population.»

Une hausse déjà observée lors du précédent bulletin et qui touche particulièrement les jeunes (+16 points chez les 18-24 ans et +15 points chez les 25-34 ans), les inactifs (+15 points) et les personnes déclarant une situation financière très difficile (+14 points).

Ce sont ces dernières qui demeurent les plus touchées, car les états dépressifs concernent 35% des personnes déclarant une situation financière très difficile, contre seulement 14% pour celles déclarant une bonne situation financière.

Une conséquence du confinement et de la crise liés au Covid-19

Selon l’étude, les sentiments les plus associés à ces troubles dépressifs sont l’isolement et la solitude, puis l’inquiétude vis-à-vis des conséquences du confinement sur la situation économique et financière, le fait que les proches adoptent moins les mesures de prévention, mais aussi de se sentir vulnérable au risque d’infection par le coronavirus. 

Confrontée à cette face cachée de l’épidémie et de ses conséquences, Santé Publique France rappelle qu’il est important de ne pas rester seul. Des dispositifs en ligne existent, qui proposent à toute personne en détresse psychologique une écoute, un accompagnement et une orientation selon la nature des difficultés et besoins exprimés (le numéro national gratuit 0 800 130 000 est disponible 24h/24 et 7 jours/7, ainsi qu’une page ressource «santé mentale et Covid»).

Le 13 novembre, le nombre de nouveaux cas confirmés de Covid-19 en 24h poursuivait sa décroissance (23 794), tandis que le nombre de décès liés à ce nouveau coronavirus s’élevait à 43 892. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You have successfully subscribed to the newsletter

There was an error while trying to send your request. Please try again.

web-breaking-news will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.