Covid-19 : limmunité serait solide … durant 6 mois – Pourquoi Docteur ?

Covid-19 : limmunité serait solide … durant 6 mois – Pourquoi Docteur ?

L’ESSENTIEL

  • Les trois études révèlent que la réponse immunitaire ne dure pas plus de 6 mois.
  • La sévérité de l’infection et le nombre de symptômes jouent un rôle dans la fabrication de notre immunité contre le virus.
  • Environ 90% des patients développent une réponse immunitaire suite à une infection à la Covid-19.

Suis-je immunisé contre la Covid-19 après une première infection ? Cette question continue de nourrir les recherches à travers le monde. Trois nouveaux travaux sur le sujet viennent d’être publiés et affirment qu’après une première infection, la majorité des patients développe une immunité humorale qui les protège pendant au moins les premiers mois qui suivent. Cette réponse immunitaire est corrélée à la gravité de la maladie, plus une personne a subi une forme sévère plus elle développe une réponse importante. 

Des anticorps chez 90% des infectés

La première étude a été menée par des chercheurs islandais qui ont publié leurs résultats le  1er septembre dans le New England Journal of Medicine. Les chercheurs ont révélé que neuf personnes sur dix (91,1%) développent des anticorps spécifiques au SARS-CoV-2. Dans cette population, le taux d’anticorps augmente lors des deux premiers mois après l’infection et reste constant jusqu’à quatre mois au moins après la contamination. En outre, le taux d’anticorps le plus élevé a été repéré chez les personnes âgées et les patients hospitalisés. Pour obtenir ces résultats, les chercheurs ont analysé les réponses immunitaires de 30 000 patients dont 1 237 personnes qui ont guéri de la Covid-19, 4 222 cas placés en quarantaine et 23 452 personnes qui n’ont pas été exposés au virus.

Dans la deuxième étude, menée par des chercheurs américains, des résultats similaires ont été observés. Parue le 28 octobre dans la revue Science, elle montre que 90% des personnes infectées développent des anticorps dont le taux reste intact pendant cinq mois après l’infection. Pour obtenir ces résultats, les chercheurs ont comparé 30 000 personnes testées positives à la Covid-19 à 40 000 personnes qui n’ont pas contracté le virus.

La durée limitée de la réponse immunitaire explique les vagues infectieuses

La troisième étude, britannique cette fois, suggère que la puissance de la réponse immunitaire est proportionnelle à la gravité de l’infection. Dans des résultats pré-publiés le 2 novembre dans le British Medical Journal, les chercheurs estiment que cette réponse immunitaire est présente 6 mois dans l’organisme des personnes infectées. Les chercheurs ont étudié 2 000 volontaires dont 100 ont été testé positif à la Covid-19.

Ces résultats suggèrent que la réponse immunitaire est corrélée à la gravité de l’infection. Le fait qu’elle soit plus importante chez les personnes âgées et ceux qui ont développé des formes graves et ont été hospitalisées, montre que la sévérité de l’infection et la nature des symptômes jouent un rôle dans la fabrication de notre immunité contre le virus. 


<!–

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

–>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You have successfully subscribed to the newsletter

There was an error while trying to send your request. Please try again.

web-breaking-news will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.