Covid-19 – « Pour Noël, à plus de six à table, on prend un risque » prévient le Professeur Caumes – LIndépendant

Covid-19 – « Pour Noël, à plus de six à table, on prend un risque » prévient le Professeur Caumes – LIndépendant

Chef de service des maladies infectieuses à la Pitié Salpêtrière, Eric Caumes a conseillé, ce vendredi matin, d’éviter les tables de plus de 6 personnes pour les fêtes de fin d’année.

Invité à donner son avis de spécialiste sur la jauge idéale pour les repas de fêtes de cette fin d’année marquées par l’épidémie de Covid-19, le Professeur Eric Caumes, chef de service des maladies infectieuses à la Pitié Salpêtrière à Paris, a indiqué, ce vendredi matin sur RMC, qu’il faudra bien entendu « éviter de se réunir à 40-50 convives. »

« Les choses peuvent changer d’ici un mois et cela dépendra des chiffres de mi-décembre. A ce moment-là, ces chiffres permettront de mieux anticiper ce que seront les fêtes de fin d’année. » 

Pour le Professeur Caumes la jauge dépend aussi de « la taille de l’appartement, de l’endroit où vous vous trouvez mais qu’autour de la table, avec les chiffres de l’épidémie d’aujourd’hui, il faudra éviter d’être plus de dix », a-t-il indiqué dans un premier temps.

Mais relancé par Apolline de Malherbe, le professeur Caumes a précisé sa pensée:
– « Et vous, vous allez faire quoi pour Noël, Professeur? », lui a alors demandé la journaliste.
– « Probablement qu’on ne sera pas plus de deux mais au maximum, on sera six ».
– « Au-delà de six, vous pensez qu’on prend un risque? »
– « Oui au-delà de six, il y a un risque. Il va falloir faire très attention tant que l’on n’a pas une immunité acquise par la vaccination ou naturellement ».

Vaccins: « On s’emballe et on se précipite un peu rapidement. En tant que médecin, ne pas voir les études me pose un problème. J’attends de voir les résultats pour le prescrire avec plus d’enthousiasme » estime le Professeur Eric Caumes#ApollineMatin pic.twitter.com/u6uzZUwmvv

— RMC (@RMCinfo) November 27, 2020

 

Le gouvernement de Jean Castex a indiqué jeudi qu’il préciserait les préconisations concernant les fêtes de fin d’année dans les prochaines semaines. Quoi qu’il en soit, si les repas de fêtes en famille sont autorisés, ceux avec les amis durant les vacances ne sont pas recommandés par les autorités pour cette période marquée par un couvre-feu.

« On s’emballe sur le vaccin »

Durant cette interview, le professeur Caumes s’est aussi exprimé sur le vaccin annoncé dès fin décembre par Emmanuel Macron. « On s’emballe et on se précipite un peu rapidement. En tant que médecin, ne pas voir les études me pose un problème. J’attends de voir les résultats pour le prescrire avec plus d’enthousiasme » a-t-il estimé sur RMC ce vendredi matin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You have successfully subscribed to the newsletter

There was an error while trying to send your request. Please try again.

web-breaking-news will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.