Covid-19 – Près de la moitié des infirmiers libéraux dit ne pas vouloir se faire vacciner contre le coronaviru – LIndépendant

Covid-19 – Près de la moitié des infirmiers libéraux dit ne pas vouloir se faire vacciner contre le coronaviru – LIndépendant

Les autorités sanitaires ont publié, ce jeudi, les résultats d’une enquête menée auprès des professionnels de santé libéraux sur la campagne de vaccination qui devrait débuter en janvier en France. 68% d’entre eux se feront vacciner mais à peine plus de 50% des infirmiers libéraux. Ils recommandent beaucoup plus massivement à leurs patients de se faire vacciner.

Santé Publique France a mené une enquête auprès de professionnels de santé libéraux entre le 13 octobre et le 5 novembre pour connaître leurs intentions quant à la campagne de vaccination.

L’objectif était, pour les autorités sanitaires, de connaître le taux d’acceptabilité de la vaccination contre le Covid-19 chez les professionnels de santé libéraux.

Dans son bulletin hebdomadaire de la semaine, Santé Publique France évoque très brièvement les résultats de cette étude.

En moyenne, 68% des professionnels de santé libéraux interrogés répondaient vouloir se faire vacciner contre ce virus et 88% conseilleraient à leurs patients de se faire vacciner.

A noter que les disparités entre professions sont importantes puisque les médecins et les pharmaciens sont aux alentours de 80% à dire vouloir se faire vacciner. Les infirmiers libéraux, eux, se font un peu plus réticents avec à peine plus de 50% d’entre eux qui se disent prêts à recevoir le vaccin contre le Covid-19 mais qui le recommandent, à plus de 80%, à leurs patients.
Les kinés et les sages-femmes seraient 60% à se faire vacciner et, là aussi, 80% recommandent le vaccin à leurs patients.

Les résultats de l'étude menée par Santé Publique France
Les résultats de l’étude menée par Santé Publique France
SPF

L’enquête a été menée auprès de 1 509 professionnels de santé libéraux représentatifs, résidant en France métropolitaine.

Pour rappel, dans la population générale, la moitié, seulement, des personnes interrogées (53%) répondaient vouloir certainement ou probablement se faire vacciner selon de récents sondages.

Ce résultat est en baisse par rapport au mois de juillet quand 64% disaient avoir l’intention de le faire. Les hommes, les CSP+ et les personnes les plus âgées étaient les plus enclins à se faire vacciner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You have successfully subscribed to the newsletter

There was an error while trying to send your request. Please try again.

web-breaking-news will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.