Covid-19 : que savons-nous de la maladie chez les enfants, un an après le début de la pandémie ? – Futura

Covid-19 : que savons-nous de la maladie chez les enfants, un an après le début de la pandémie ? – Futura

La Covid-19 fait partie de notre quotidien depuis la fin de l’année 2019. Dès son apparition, les scientifiques ont étudié le coronavirus responsable de la maladie. Avec une année de recul, que sait-on des effets de l’infection sur les enfants ?

Cela vous intéressera aussi


[EN VIDÉO] 5 questions sur la nouvelle variante du coronavirus
  Une nouvelle variante du coronavirus Sars-Cov-2 est à l’origine d’une nouvelle vague épidémique en Angleterre. D’où vient-elle ? Est-elle plus virulente, ou plus contagieuse ? Faut-il s’inquiéter ? 

Voilà plus d’un an que nous vivons avec le coronavirus responsable de la Covid-19. La production scientifique sur le sujet est considérable ; plus de 80.000 articles scientifiques, revues ou commentaires contenant le mot-clé « Covid-19 » ont été référencés en 2020. Malgré cela, il reste encore des éléments à comprendre sur cette maladie et le coronavirus qui l’induit.

La question « Comment la Covid-19 affecte-t-elle les enfants ? » est un sujet encore débattu. Un nombre restreint de cas pédiatriques a fait l’objet d’études scientifiques et les conclusions de ces dernières étaient parfois contradictoires.

La Covid-19 chez les enfants

Un groupe de scientifiques anglais a publié dans Clinical Infectious Diseases une revue systématique résumant l’état des connaissances sur les cas pédiatriques de la Covid-19. Ils tirent leur conclusion de 24 études, dont 16 qui n’ont pas été revues par les pairs, faites en Chine pour la plupart.

Comment les enfants attrapent-ils le coronavirus ? Peuvent-ils le transmettre aux autres ? Les données manquent encore pour répondre avec certitude à ces deux questions. La revue systématique des scientifiques anglais indique que les enfants se contaminent lors de contacts rapprochés avec des adultes. Il y a peu d’indices sur la capacité des enfants à transmettre la Covid-19, mais cette possibilité ne peut pas être écartée. Il semble qu’ils aient aussi moins de risques d’être infectés par le coronavirus.

Concernant la Covid-19, la maladie est moins sévère chez les enfants, les symptômes les plus fréquents sont la fièvre, la gorge irritée, la toux et les éternuements. Les détresses respiratoires n’ont été observées que dans une minorité de cas. Comme pour les adultes, les comorbidités des enfants sont des facteurs aggravant la maladie.

Pourtant, les formes graves de la Covid-19 n’épargnent pas les enfants. Elle prend alors un visage différent de celles des adultes. Quelques semaines après l’infection, des enfants et des adolescents ont souffert d’un syndrome inflammatoire généralisé qui a requis des soins lourds et complexes. Certains de ces jeunes et très jeunes patients sont décédés à la suite de cette hospitalisation.

Protéger les enfants de la Covid-19

Une revue, publiée dans Jama Pediatrics par deux médecins de l’université de médecine de Gainsville en Floride, partage les même observations. Pour protéger les enfants, cette dernière conseille à tous les membres d’une famille de respecter la distanciation sociale, de porter le masque à l’extérieur du foyer et de se laver les mains au savon pendant au moins 30 secondes.

La vaccination, qui fait son chemin depuis quelques semaines dans le monde, est aussi une solution. Au sein d’une même famille, les membres ayant plus de 16 ans peuvent se faire vacciner pour protéger les enfants sur lesquels le vaccin de Pfizer n’a pas été testé.

Intéressé par ce que vous venez de lire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You have successfully subscribed to the newsletter

There was an error while trying to send your request. Please try again.

web-breaking-news will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.