Covid-19 : «risque élevé» que la circulation du virus reparte à la hausse, selon Santé Publique France – Le Figaro

Covid-19 : «risque élevé» que la circulation du virus reparte à la hausse, selon Santé Publique France – Le Figaro

Le gouvernement avait déjà montré une situation de plateau dans le nombre de contaminations pendant sa conférence de presse hier.

Il existe un «risque élevé» que la circulation du virus de Covid-19 reparte à la hausse «dans les prochaines semaines en France», prévient Santé publique France dans son dernier bulletin épidémiologique hebdomadaire, relevant que la plupart des indicateurs baissent désormais beaucoup moins vite.

«Après quatre semaines de forte décroissance de l’épidémie», la baisse du nombre de nouveaux cas de Covid-19 enregistrés par tests RT-PCR ou antigéniques a marqué le pas, à 72.121 nouveaux cas durant la semaine du 30 novembre, contre 76.500 la semaine précédente (-6%). Le taux de positivité est quasi stable à 6,4%, contre 6,5% la semaine précédente. Dans les hôpitaux, le nombre de nouvelles entrées de patients atteints de Covid-19 a aussi légèrement diminué, de 9.247 durant la semaine du 23 novembre à 8.424 pour celle du 30 novembre (-9%), tout comme les admissions en réanimation qui sont passées de 1.346 à 1.127 (-16%). Le nombre de décès est passé de 3.204 à 2.589 (-19%).

» À VOIR AUSSI – Covid-19: «Le risque est que la deuxième vague reparte dans les prochaines semaines», affirme Olivier Véran

«En semaine 49 (du 30 novembre au 6 décembre), l’évolution des principaux indicateurs de l’activité de suivi des contacts se stabilise, après quatre semaines de forte diminution», note Santé publique France. «Après quatre semaines de décroissance de l’épidémie, l’évolution actuelle de l’épidémie suggère un risque élevé de voir la circulation du virus SARS-CoV-2 à nouveau augmenter dans les prochaines semaines en France et appelle à la plus grande vigilance, notamment dans la perspective des fêtes de fin d’année», ajoute l’agence sanitaire.

Le gouvernement a annoncé jeudi soir de nouvelles restrictions sanitaires par rapport à son plan initial, notamment le maintien d’un couvre-feu le soir du 31 décembre et la fermeture trois semaines de plus des cinémas, théâtres et musées, qui devaient rouvrir initialement le 15 décembre. Le chef de l’État avait conditionné l’allègement des restrictions à un objectif de 5.000 nouveaux cas par jour, alors qu’il se situe à environ 10.000 actuellement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You have successfully subscribed to the newsletter

There was an error while trying to send your request. Please try again.

web-breaking-news will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.