Covid : Jean Castex annonce 20 milliards daides supplémentaires pour les entreprises – Les Échos

Covid : Jean Castex annonce 20 milliards daides supplémentaires pour les entreprises – Les Échos

Publié le 29 oct. 2020 à 11:02

Le « quoi qu’il en coûte » macronien n’est pas près de faiblir . Le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé ce jeudi à l’Assemblée nationale que le gouvernement allait dégager une nouvelle enveloppe de 20 milliards d’euros pour renforcer les dispositifs d’aides aux entreprises affectées par le nouveau confinement . « Nous devons collectivement assumer ces dépenses car ne rien faire aurait un coût économique, financier et surtout humain encore plus considérable », a expliqué le chef du gouvernement.

Les sommes seront intégrées au nouveau budget rectificatif – le quatrième depuis le début de la crise – qui sera présenté mercredi prochain en Conseil des ministres. Jusqu’à présent, les mesures de soutien en réponse à la crise de la Covid-19 représentaient des dépenses budgétaires de l’ordre de 64 milliards d’euros.

Fonds de solidarité renforcé

Dans le détail, le chef du gouvernement a expliqué que toutes les entreprises fermées administrativement bénéficieraient du fonds de solidarité renforcé tel qu’il a été pensé depuis un mois . Concrètement, cela signifie qu’elles pourront toucher une aide pouvant aller jusqu’à 10.000 euros. Au printemps, le montant maximum était de 1.500 euros, ce qui montre que la facture devrait nettement s’alourdir.

Ces entreprises fermées – on y trouve notamment les restaurants et bars, les commerces non essentiels mais aussi les entreprises de l’évènementiel et des secteurs du cinéma et du spectacle vivant – bénéficieront également d’une prise en charge à 100 % par l’Etat du dispositif de chômage partiel, comme cela était le cas au printemps.

Activité partielle pas réduite

Pour les autres secteurs non fermés mais affectés par la crise, le gouvernement a finalement décidé de ne pas restreindre les conditions d’accès à l’activité partielle au 1er novembre, alors que c’est ce qui était initialement prévu. Ces entreprises pourront donc continuer à bénéficier d’un chômage partiel pris en charge à 84 % par l’Etat.

En outre, le Premier ministre a également évoqué « le renforcement des exonérations de charges pour les PME en difficultés » et « une prolongation de 6 mois des prêts garantis par l’Etat ». Tous les détails devraient être donnés en fin de journée lors d’une conférence de presse.

Outre ce volet consacré aux entreprises, Jean Castex a aussi promis un «renforcement » des mesures de soutien aux « personnes les plus en souffrance : les jeunes, les indépendants, les travailleurs dits de seconde ligne et les publics fragiles ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You have successfully subscribed to the newsletter

There was an error while trying to send your request. Please try again.

web-breaking-news will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.