Covid : la vaccination ouverte dès lundi pour les patients atteints de maladies chroniques – sortiraparis

Covid : la vaccination ouverte dès lundi pour les patients atteints de maladies chroniques – sortiraparis

Par
Laurent P., Manon C. · Publié le 14 janvier 2021 à 19h59
· Mis à jour le 14 janvier 2021 à 20h05

Les patients atteints de certaines maladies chroniques vont pouvoir bénéficier de la vaccination dès lundi prochain, ont ainsi déclaré Jean Castex et Olivier Véran ce jeudi 14 janvier, lors de leur conférence de presse. Quelles sont les pathologies concernées ? On fait le point.

Les patients atteints de certaines maladies chroniques, un facteur aggravant en cas d’infection au Coronavirus, pourront être vaccinés dès lundi 18 janvier, peu importe leur âge. C’est ce que vient d’annoncer Olivier Véran à l’occasion de la conférence de presse qui se tenait ce jeudi 14 janvier 2021. « J’ai décidé d’ouvrir dès lundi 18 janvier la vaccination aux personnes quel que soit leur âge présentant une des pathologies conduisant à un très haut risque de forme grave de la maladie » a également annoncé Jean Castex lors de cette même conférence de presse. Une vaccination que plaidait l’immunologue Alain Fischer, président du conseil d’orientation de la stratégie vaccinale, devant l’Assemblée Nationale, mardi 12 janvier dernier. 

Ce dernier souhaitait que la campagne de vaccination soit ouverte dès ce lundi —  en même temps que l’ouverture de la vaccination aux Français de plus de 75 ans — aux “personnes atteintes de pathologies, pour lesquels le corps médical estime qu’il y a une ultra haute priorité comme les patients atteints de cancer en chimiothérapie, les patients en insuffisance rénale chronique, les transplantés, et toute une série de maladies rares qui exposent à des formes ultra sévères de Covid, c’est aussi par exemple la trisomie 21. ». « Pour toutes ces personnes, il leur faudra consulter leur médecin traitant qui leur fera une ordonnance qui leur permettra donc de rejoindre les personnes qui sont appelées à se faire vacciner« , explique ainsi le ministre de la santé, donnant une liste complète sur le site du ministère

Concernant les personnes transplantés, sont concernés ceux ayant reçu ou recevant des organes solides ainsi que les transplantés par allogreffe de cellules souches hématopoïétiques. Et pour les autres personnes pouvant se faire vacciner dès ce lundi, sont également concernés les personnes souffrant de poly-pathologies chroniques et présentant au moins deux insuffisances d’organes, ainsi que celles atteintes de certaines maladies rares et particulièrement à risque en cas d’infection (liste spécifique établie par le COS et les filières de santé maladies rares). Au total, 800 000 personnes sont concernées.

Le ministère de la Santé annonçait ce mardi à l’AFP que l’idée était « en discussion »… c’est désormais chose faite. “Nous allons ouvrir la vaccination à des Français qui sont âgés de moins de 75 ans et qui souffrent de maladies les exposant à des risques particuliers de formes graves. Le professeur Fischer tentera de finaliser la liste de ces maladies (…) avec des indicateurs scientifiques sanitaires, ce n’est pas le ministre que je suis qui décide” précisait également Olivier Véran à l’Assemblée Nationale. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You have successfully subscribed to the newsletter

There was an error while trying to send your request. Please try again.

web-breaking-news will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.