Des chercheurs découvrent comment éliminer rapidement la quantité dalcool dans le sang – Actusante.net

Des chercheurs découvrent comment éliminer rapidement la quantité dalcool dans le sang – Actusante.net

Une étude récente nous dévoile une technique permettant de vite éliminer l’alcool présent dans le sang.

De nombreuses méthodes existent aujourd’hui afin de réduire l’alcool dans le sang. Cependant, aucune de ces techniques n’a pour le moment réellement fait ses preuves. Des chercheurs se sont ainsi penchés sur la question et ont trouvé une solution afin de baisser plus rapidement l’alcool présent dans notre organisme : l’hyperventilation.

Une méthode pour éliminer l’alcool trois fois plus rapidement

Une étude publiée le 12 novembre dans la rue Scientific reports a permis de déceler une technique permettant d’éliminer trois fois plus rapidement le taux d’alcool dans le sang. Pour cela, les chercheurs se sont penchés sur l’hypothèse selon laquelle les poumons joueraient un rôle essentiel dans la purification de l’éthanol.

Dans la cadre de l’étude, cinq adultes en bonne santé ont dû boire à deux reprises un demi-verre de vodka. Pour éliminer cette quantité d’alcool, les participants ont mis entre deux et trois heures pour le premier verre, et entre une heure et une heure et demie pour le second grâce à l’hyperventilation.

L’hyperventilation : une solution à risque

Avant tout chose, l’hyperventilation est une technique de respiration consistant à respirer de façon rapide et ample. Cette pratique a pour conséquence une augmentation du taux de CO2 dans le sang et peut causer des étourdissements, des malaises ainsi que des nausées. Afin d’éviter ses effets secondaires, les chercheurs ont mis au point un dispositif délivrant du dioxyde de carbone.

« C’est un appareil très basique, de faible technicité, qui pourrait être fabriqué n’importe où dans le monde : aucun appareil électronique, aucun ordinateur ni de filtre n’est nécessaire » explique le Dr Fisher, anesthésiste et scientifique principal à l’Institut de recherche de l’Hôpital général de Toronto.

L’étude précise ensuite que « Ces données indiquent que l’hyperventilation est un moyen non pharmacologique d’accélérer l’élimination de l’éthanol (…). Cette technique peut s’avérer utile dans le traitement d’une intoxication aiguë grave à l’éthanol ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You have successfully subscribed to the newsletter

There was an error while trying to send your request. Please try again.

web-breaking-news will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.