Des particules de microplastiques retrouvées dans le placenta, quel risque pour bébé ? – Magic Maman

Des particules de microplastiques retrouvées dans le placenta, quel risque pour bébé ? – Magic Maman

Des particules de microplastique ont été retrouvées pour la première fois dans des placentas, et c’est « un sujet de grande préoccupation », car le placenta a un rôle très important pendant la grossesse, expliquent les chercheurs qui ont fait cette découverte. Menée par des scientifiques italiens, cette étude a porté sur les six placentas de femmes qui ont accouché à l’hôpital Fatabenefratelli à Rome. Quatre d’entre eux contenaient des morceaux de plastiques, lit-on dans la recherche, publiée dans la revue Environment International.

Des microplastiques découverts dans le placenta

Les chercheurs ont découvert douze particules de plastique au total dans les placentas, à la fois du côté de la maman et à la fois du côté du fœtus. Ils indiquent qu’ils n’ont analysé que 4 % environ de chaque placenta, et pensent donc que la quantité de microplastiques pourrait être plus élevée. Ces morceaux de plastique mesuraient environ 10 microns, soit 0,01 mm, donc ils étaient suffisamment petits pour circuler dans le sang. En outre, ces particules étaient teintes de couleur rouge, bleue, orange et rose. Ils estiment donc qu’elles peuvent provenir d’emballages, de peintures, de produits d’hygiène et de cosmétiques que les futures mamans ont utilisés pendant la grossesse.

Des inquiétudes pour la santé des bébés

« C’est comme avoir un bébé cyborg : il n’est plus composé uniquement de cellules humaines, mais d’une mixture d’entités biologiques et non organiques. Les mères étaient choquées », explique Antonio Ragusa, directeur du service d’obstétrique et de gynécologie à l’hôpital Fatabenefratelli qui a dirigé l’étude, au journal italien La Repubblica. « En raison du rôle crucial du placenta dans le développement du fœtus et de son rôle d’interface avec l’environnement extérieur, la présence de particules de plastique particulièrement nocives est très préoccupante », indiquent les chercheurs dans leur étude. Selon eux, cela pourrait notamment réduire la croissance du fœtus. Sur le long terme, cela pourrait avoir un impact sur la croissance et le système immunitaire du bébé.

Les chercheurs ne peuvent néanmoins donner des indications précises des conséquences sur la santé de ces bébés, car un faible nombre de placentas a été étudié et les impacts des microplastiques sur la santé sont méconnus. « Des études supplémentaires doivent être effectuées pour évaluer si la présence de microplastiques peut déclencher des réponses immunitaires ou entraîner la libération de contaminants toxiques, entraînant des dommages », concluent-ils.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You have successfully subscribed to the newsletter

There was an error while trying to send your request. Please try again.

web-breaking-news will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.