DIRECT. Coronavirus en France : 19 752 nouveaux cas, une aggravation redoutée – Linternaute.com

DIRECT. Coronavirus en France : 19 752 nouveaux cas, une aggravation redoutée – Linternaute.com


DIRECT. Coronavirus en France : 19 752 nouveaux cas, une aggravation redoutée

COVID FRANCE. Avec la découverte de plusieurs variants du coronavirus sur le territoire, il semble quasiment inévitable que l’Hexagone ne connaisse une situation sanitaire comparable au Royaume-Uni.

Le dernier bilan du coronavirus en France établi mardi 12 janvier 2021 fait remonter près de 19 752 cas supplémentaires (contre 3 582 hier, en raison de la mise à jour des chiffres en Ehpad) et 355 décès (contre 310 lundi) de plus en 24 heures ans les hôpitaux. Le rythme de nouveaux cas quotidiens semble rester stable (plus ou moins 20 000 cas quotidiens après les fêtes). Le taux de positivité semble se stabiliser à 6,4-6,5% ces derniers jours. Les soldes de personnes hospitalisées et en réanimation continuent d’augmenter. Voici tous les chiffres :

  • 2 806 590 cas confirmés par PCR (Ehpad compris), soit 19 752 de plus
  • 156 006 cas en Ehpad (chiffre mis à jour ce soir)
  • 68 802 décès au total (Ehpad compris), soit 742 de plus
  • 47 799 décès à l’hôpital, soit 355 de plus
  • 21 003 décès en Ehpad, soit 387 de plus depuis vendredi
  • 24 737 hospitalisations en cours, soit 109 de moins
  • 2688 personnes actuellement en réanimation, soit 12 de plus
  • 1653 nouveaux admis à l’hôpital (+368) et 257 en réanimation (+49)
  • 204 390 personnes sorties de l’hôpital, soit 1318 de plus
  • Taux de positivité des tests : 6,5%

NB : les données relatives aux personnes hospitalisées et en réanimation présentées ci-dessus correspondent au nombre de patients en cours de soins et non au cumul depuis le début de l’épidémie. Concernant les évolutions, il faut distinguer le solde ‘net’, autrement dit l’évolution tenant compte des entrées, mais aussi des sorties et des décès, des nouveaux admis (‘brut’) présentés juste en dessous.

  • La France pourrait bien être dans une semaine décisive. Alors qu’un Conseil de défense sanitaire se tient ce mercredi, la situation épidémique semble à un tournant, avec la propagation de plus en plus inquiétante du variant du Covid-19 d’origine britannique. Pour certains professionnels de santé, il est désormais acquis que ce variant, considéré comme bien plus contagieux, va déferler sur le pays. « Il faut se rendre à la raison, ce qui arrive en Angleterre va nous arriver. La question est de savoir quand, jours ou semaines », a expliqué ce mardi Anne-Claude Crémieux, membre de l’académie de médecine, sur RTL. Outre-Manche actuellement, les nouveaux cas quotidiens se comptent en dizaines de milliers et les morts en centaines.
  • Selon le dernier bilan de Santé publique France, 3 500 cas de contaminations ont été comptabilisés en 24 heures. Mais attention, il s’agit d’un chiffre trompeur, les remontées du lundi soir étant toujours tronquées du fait du faible nombre de tests réalisés les dimanches. Pour rappel, samedi dernier, ce même chiffre dépassait les 20 000. Dans les hôpitaux, SPF a compté 310 décès de plus.
  • La Drôme et le Var rejoignent dès ce mardi la liste des départements où le couvre-feu est avancé à 18 heures. On en compte désormais vingt-cinq.
  • Lors de la réunion du comité de suivi parlementaire, Jean Castex a indiqué qu’il ne fallait « pas exclure une 3e confinement en dernier recours ». Le Premier ministre a ajouté que pour l’heure ‘les chiffres nous laissent penser que le couvre-feu suffit ».

Lire aussi

Consultez les chiffres du coronavirus dans votre commune

Nouveaux cas de Covid, taux de positivité des tests, part de la population testée… Linternaute vous propose de consulter gratuitement les données sur l’évolution de l’épidémie dans votre commune. Voir
 

23:35 – Comment des gorilles peuvent-ils être contaminés par le coronavirus ?

FIN DU DIRECT – Trois gorilles ont été testés positifs au coronavirus dans un zoo de San Diego, rapporte Numerama. Ils toussent légèrement, mais devraient bien se rétablir, précise le média. Ce phénomène s’explique par le fait que cette espèce est génétiquement très proche de l’être humain. La directrice du zoo, Lisa Peterson, a ajouté que l’ensemble des huit gorilles de l’enclos ont été placés en isolement.
 

23:15 – Le variant anglais du coronavirus retrouvé dans environ 1% des tests positifs

Une enquête a été menée sur deux jours la semaine dernière sur tous les tests PCR positifs au Covid-19, comme le rapporte le quotidien Sud-Ouest. Il s’agissait de proposer une première cartographie du variant britannique en France, précise le média. Selon les résultats préliminaires, le variant anglais du Covid-19, vraisemblablement plus contagieux, représente environ 1% des tests positifs au coronavirus en France. Sud-Ouest précise que les résultats détaillés n’ont pas encore été rendus publics. 

23:07 – En Mayenne, les derniers chiffres de l’épidémie de coronavirus sont alarmants

Selon l’Agence régionale de santé, dans un bulletin publié mardi 12 janvier, les indicateurs épidémiologiques sont en nette hausse dans le département de la Mayenne, rapporte France Bleu. Depuis vendredi dernier, le média précise que cinq patients supplémentaires sont décédés du Covid-19, portant le bilan à 175 morts en Mayenne depuis le début de cette crise sanitaire. Le taux d’incidence, soit le nombre de cas positifs pour 100 000 habitants, est également en forte progression et reste le plus élevé de toute la région (156). Il grimpe à 190 chez les personnes âgées de plus de 65 ans, conclut le média. 
    

22:50 – À Marseille, 24 cas probables de variant anglais dans le cluster familial

L’Agence régionale de santé Paca a indiqué mardi 12 janvier que les 24 personnes testées positives au sein du cluster marseillais avaient probablement toutes été infectées par la souche britannique très contagieuse, comme l’indique France Bleu. 6 avaient été annoncés lundi. Pour autant, l’ARS affirme que le foyer épidémique est « maîtrisé et sous contrôle », précise le média. Le cluster « sera considéré comme clôturé lorsque le dernier des patients positifs placés à l’isolement pendant sept jours aura effectué un test négatif », a déclaré à l’AFP une porte-parole de l’ARS de Provence-Alpes-Côte d’Azur, comme le précise France 3 Régions.

22:30 – Un somment de l’Union européenne dédié au coronavirus se tiendra le 21 janvier

Un sommet de l’Union européenne sera organisé le jeudi 21 janvier par visioconférence, pour évoquer la coordination entre les 27 pays membres face à la crise sanitaire. C’est ce qu’a annoncé un porte-parole du Conseil, comme le rapporte l’AFP relayée par Le Figaro. Une réunion qui interviendra dans un contexte relativement tendu : plusieurs pays sont critiqués sur la lenteur de leur campagne de vaccination.

22:10 – Après les fêtes de fin d’année, la situation se dégrade en Normandie

Après les fêtes de Noël et du Nouvel An, un regain de l’épidémie de Covid-19 est observable en Normandie, comme le rapporte France Bleu. Les contaminations au coronavirus augmentent, tout comme le nombre de personnes hospitalisées, selon les chiffres de Santé publique France au 11 janvier 2021. C’est dans l’Orne que le taux de contaminations est le plus élevé. Il atteint 191 cas pour 100 000 habitants dans ce département au 3 janvier 2021, selon les chiffres de Santé publique France, rapportés par le média.

21:52 – Jean-Pierre Mas souhaite la mise en place d’ »un passeport sanitaire »

Jean-Pierre Mas, le président des entreprises du voyage, a réclamé sur Europe 1 la mise en place d’un « passeport sanitaire », comme le rapporte le média. Ce passeport regrouperait les informations sur les tests et la vaccination, et permettrait de pouvoir voyager dans le monde entier. Il n’est pas le seul à demander la mise en place de ce document. « On se bat pour un passeport sanitaire. On ne demande pas un passeport vaccinal, qui voudrait dire qu’il faut prouver que vous êtes vaccinés pour voyager », a-t-il plaidé. 

21:33 – Une légère hausse du nombre de cas de coronavirus dans les hôpitaux de Marseille

Alors que la situation épidémique reste incertaine à Marseille après la découverte d’un cluster du variant anglais, le nombre de patients Covid-19, hospitalisés dans les services de l’AP-HM, reste sur un plateau élevé depuis un mois, comme le rapporte France Bleu. La tendance est même légèrement à la hausse. Ils indiquent ce mardi 12 janvier soigner 121 malades du coronavirus, dont 34 dans les services de réanimation.
 

21:15 – Le variant anglais actuellement recherché dans l’ouest de la Somme

Le coronavirus circule très rapidement dans le secteur de la Somme. Les autorités sanitaires ont donc demandé aux deux principaux laboratoires locaux de pratiquer des analyses complémentaires sur tous leurs tests Covid positifs, afin de savoir si le phénomène était lié à la présence du variant anglais, explique France Bleu. À ce jour, aucun cas lié au variant britannique n’a été détecté dans la Somme.

20:58 – Une forte concentration de coronavirus dans les eaux usées d’Île-de-France

D’après le Professeur Vincent Maréchal, co-fondateur d’Obépine (Observatoire épidémiologique dans les eaux usées), interrogé par L’Express, les dernières analyses du réseau font état d’une forte concentration du Covid-19 dans les eaux usées d’Ile-de-France. « Nous nous retrouvons à un niveau similaire à celui que nous avions vu en septembre dernier », a indiqué le virologue à nos confrères. Et d’ajouter : « Nous pensons que le nombre de cas va poursuivre sa hausse dans les semaines qui viennent. »

20:38 – Vers une campagne nationale de sensibilisation au vaccin ? 

Interrogée sur la question de la vaccination en France, la ministre déléguée chargée de l’Autonomie, Brigitte Bourguignon, a notamment déclaré : « Au lieu de critiquer, on devrait plutôt consacrer son temps à essayer de sensibiliser ceux qui sont encore sceptiques, notamment les personnels soignants. » Ainsi, France Bleu rapporte qu’elle n’a pas exclu qu’une « campagne nationale de sensibilisation à la vaccination » soit lancée prochainement.

20:20 – Un objectif de 400 000 personnes vaccinées d’ici la fin de cette semaine

Le gouvernement espère atteindre les 400 000 personnes vaccinées contre le Covid-19 à la fin de cette semaine, comme l’a indiqué ce mardi 12 janvier 2021 la ministre déléguée chargée de l’Autonomie, Brigitte Bourguignon, rapporte France Bleu. Après des critiques face à la lenteur de la campagne de vaccination anti Covid-19, le gouvernement, qui compte avoir reçu 2,6 millions de doses d’ici la fin du mois, a modifié sa stratégie en ouvrant la vaccination à tous les professionnels de santé de plus de 50 ans ou fragiles, ainsi qu’aux aides à domicile et aux pompiers, précise le média. 

20:00 – Le maire de Thionville souhaite ouvrir un centre de vaccination d’ici 10 jours

Pierre Cuny, le maire de Thionville, a annoncé ce mardi 12 janvier 2021 vouloir ouvrir un centre de vaccination contre le coronavirus d’ici 10 jours au théâtre municipal, indique France Bleu. Il attend désormais le feu vert de l’Agence régionale de santé (ARS). L’élu estime qu’il faut être prêt face au défi de la vaccination de masse. Suivant la logique générale, ce centre de vaccination sera d’abord réservé aux plus de 75 ans, prioritaires pour se faire vacciner contre le coronavirus, après les résidents d’Ehpad et les soignants de plus de 50 ans. Il sera ensuite élargi, critère par critère, au reste de la population, conclut France Bleu. 

19:42 – Selon les chiffres officiels, l’Occitanie est la troisième région la plus vaccinée

Plus de 138 000 personnes ont été vaccinées en France depuis le début de la vaccination, dont 12 582 en Occitanie, comme le rapporte Midi Libre. Le média détaille les régions qui arrivent en tête sur le nombre de personnes ayant reçu le vaccin anti-Covid : l’Île-de-France avec 30 248 personnes, la Nouvelle-Aquitaine (18 841), l’Occitanie (12 582), la Normandie (12 3000) et l’Auvergne-Rhône-Alpes (12 037). Le Grand-Est (11 335) et les Hauts-de-France (10162) sont aussi dans le haut du tableau, précise Midi Libre.

19:25 – Quelle efficacité pour le boîtier anti-coronavirus de Moskitofree ?

L’institut Pasteur de Lille a validé en laboratoire l’efficacité d’un boîtier anti-coronavirus, comme l’indique Libération. Mais les tests n’ont pas été menés sur la souche du Covid-19, précise le média. Ce dispositif, sous forme de collier ou de boîtier, a été créé à l’origine afin de lutter contre les piqûres de moustiques et la propagation de la malaria par l’émission d’une charge électrique. Néanmoins, Libération rapporte que la société promet que l’objet « lutte contre les coronavirus humains » et « agit au niveau de la qualité de l’air que nous respirons ».

19:05 – Agnès Evren (LR) estime que « sur le plan logistique, la France a été nulle »,

Agnès Evren, conseillère les Républicains de Paris, était l’invitée politique du 23h de franceinfo lundi 11 janvier. Elle s’est notamment exprimée sur la pandémie de Covid-19 dans le pays. « L’UE a été parfaite. Elle a précommandé plus de deux milliards de vaccins et les a distribués équitablement à ses membres alors que la santé n’est pas sa compétence. Sur le plan logistique, la France a été nulle », a-t-elle notamment déclaré. Elle a néanmoins reconnu que « le gouvernement a pris la bonne décision de donner un coup d’accélérateur à la campagne de vaccination ». 

18:48 – Un record d’hospitalisations dans les Deux-Sèvres

La situation continue de se tendre dans les hôpitaux des Deux-Sèvres, comme le rapporte France Bleu. À la fin de la semaine du 10 janvier, 128 hospitalisations Covid-19 étaient en cours, soit un niveau jamais atteint. Précisément, cela représente 47 hospitalisations de plus en une semaine, et 77 de plus en deux semaines. Parmi ces 128 hospitalisations, six le sont en réanimation, détaille le média.

18:30 – Davantage de nouveaux cas de coronavirus dans les Deux-Sèvres

La situation sanitaire continue de se dégrader dans les Deux-Sèvres, comme le rapporte France Bleu. L’Agence régionale de santé (ARS) constate une nouvelle augmentation des cas positifs au Covid-19. 894 nouveaux cas de coronavirus ont été détectés durant la semaine du 4 au 10 janvier, soit une augmentation de 42%. France Bleu détaille que le taux d’incidence s’établit à 238 cas pour 100 000 habitants, 326 pour les plus de 65 ans.

18:10 – Les vaccinations ont commencé à Saint-Quentin-en-Yvelines

Mardi 5 janvier, dix résidents volontaires de plus de 75 ans d’Ehpad et d’Unités de soins longue durée (USLD) du centre hospitalier de Plaisir ont reçu le vaccin contre le Covid-19, comme le rapporte le média La Gazette de Saint-Quentin-en-Yvelines. Un lent début de la vaccination, qui doit normalement s’accélérer dans le département, comme le précise le site. Nombre d’élus locaux souhaiteraient justement que le gouvernement fasse appel à eux pour ouvrir des centres de vaccination et accélérer la marche, détaille La Gazette SQY. Une dizaine vont ouvrir prochainement dans le département.

17:45 – Le cluster marseillais du variant britannique « sous contrôle »

L’agence régionale de santé de Provence-Alpes-Côtes-d’Azur a fait savoir à l’AFP que le cluster identifié à Marseille avec des patients atteint du variant anglais du Covid-19 est « maîtrisé et sous contrôle ». Ce cluster « sera considéré comme clôturé lorsque le dernier des patients positifs placés à l’isolement pendant sept jours aura effectué un test négatif », a ajouté l’ARS.

LIRE PLUS

Comme chaque fin de semaine, Santé publique France a publié ce jeudi dans la soirée, son dernier point épidémiologique hebdomadaire sur l’épidémie pour la semaine 53 (du 28 décembre 2020 au 3 janvier 2021). Ces points, plus détaillés que les bilans quotidiens délivrés chaque soir, éclairent chaque semaine un peu plus sur la situation sanitaire dans le pays. En résumé, SPF s’inquiète de la « nette augmentation du nombre de cas confirmés » quotidiennement et du maintien de la pression sur les hôpitaux. Voici ce qu’il faut retenir de ce point épidémiologique :

Ce jeudi 7 janvier, a 18h, Jean Castex a fait le point sur la gestion de la crise épidémiologique, lors d’une grande conférence de presse dans laquelle est aussi intervenu le ministre de la Santé, Olivier Véran. Voici les principales annonces à retenir :

Suivez l’évolution du coronavirus dans votre commune grâce à la carte ci-dessous. Cliquez sur un département pour afficher la liste des communes. Retrouvez aussi tous les détails sur cette cartographie et le point complet par ville et par département dans notre article sur la carte du Covid en France

Depuis la mi-octobre, Santé publique France communique les données d’incidence (nombre de cas pour 100 000 habitants) à l’échelle des communes. Les chiffres sont à ce stade communiqués selon une échelle (10 , 20, 50, 150, 250, 500, 1000 cas pour 100 000 habitants). Les données sont exprimées sur une semaine glissante, ce qui signifie qu’elles sont calculés un jour J à partir des tests réalisés entre 3 et 9 jours précédemment. Pour accéder aux informations relatives au coronavirus dans votre commune, saisissez son nom dans le moteur de recherche ou cliquez sur son département d’appartenance dans la carte ci-dessous.

Pour rappel, le taux d’incidence correspond au nombre de nouveaux cas de Covid-19 sur une période d’une semaine, par rapport à la population totale d’un territoire (pays, région, département ou commune). Cet indicateur s’exprime généralement en nombre de cas pour 100 000 habitants. Le taux de dépistage donne quant à lui le nombre de personnes ayant réalisé un test de dépistage du coronavirus sur le nombre total d’habitants,  au cours de la période. Il est lui aussi exprimé le plus souvent sur 100 000 habitants. Enfin, le taux de positivité des tests livre le pourcentage de tests positifs au coronavirus, rapporté au nombre total de tests effectués sur la période.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You have successfully subscribed to the newsletter

There was an error while trying to send your request. Please try again.

web-breaking-news will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.