DIRECT. Coronavirus en France : début des tests à grande échelle, des… – Linternaute.com

DIRECT. Coronavirus en France : début des tests à grande échelle, des… – Linternaute.com


DIRECT. Coronavirus en France : début des tests à grande échelle, des chiffres inquiétants

COVID FRANCE. Alors que les chiffres du Covid-19 inquiètent, de vastes opérations de dépistage débutent dans plusieurs villes de France ce lundi. Suivez les dernières infos en direct.

  • A la veille du basculement entre le confinement et le couvre-feu, les chiffres de la circulation du Covid-19 en France sont toujours inquiétants. Selon le dernier bilan de Santé publique France, encore 11 500 cas de coronavirus ont été identifiés en 24 heures et on note également une augmentation des personnes hospitalisées (+259 entre samedi et dimanche). Selon le site Covid Tracker, le taux de reproduction du virus (l’indice « R ») remonte de manière spectaculaire. Pour rappel, il correspond au nombre de personnes que contamine, en moyenne, chaque malade. Quasiment à 0,5 fin novembre, le R est désormais à 0,94 et s’approche dangereusement de 1, seuil d’une circulation active du Covid-19.
  • Ce lundi, deux villes donnent le coup d’envoi d’une vaste campagne de dépistage du coronavirus. Au Havre et à Charleville-Mézières, choisies car le Covid-19 y est particulièrement présent, on ambitionne de tester une partie importante de la population à la veille des fêtes. Des dispositifs ambitieux y sont déployés, à l’image des pharmacies et des laboratoires bien sûr, mais aussi de centres éphémères installés dans des gymnases par exemple, où sont pratiqués en majorité des tests antigéniques gratuits, dont les résultats sont communiqués en 30 minutes.
  • Le vaccin allemand Curevac lance ce lundi la phase 3 de ses essais cliniques, dernière étape avant une possible mise sur le marché. Ces essais pratiqués sur l’Homme et à grande échelle doivent être menés en Europe et en Amérique du Sud sur « plus de 35 000 participants », a révélé la société de biotechnologie.

Lire aussi

Nouveaux cas de Covid, taux de positivité des tests, part de la population testée… Linternaute vous propose de consulter gratuitement les données sur l’évolution de l’épidémie dans votre commune. Voir
 

<!– AMP-LIVE-REMOVE-ME –>

11:53 – Dans les Vosges, 414 personnes sont décédées

Le nombre de personnes hospitalisées est de 257 patients dans les Vosges, avec 25 nouveaux admis dans les dernières 24 heures. En réanimation, 18 malades sont hospitalisés dans le département du Grand-Est. 414 individus sont décédés du coronavirus et 1224 sont sorties de l’hôpital soit dix de plus en 24 heures. Le département est classé en vulnérabilité élevée.

11:23 – « Le test négatif n’est pas un passeport de non-contagiosité »

Noël approche ! Les réunions de familles seront très certainement au rendez-vous cette année, même avec la pandémie de Covid-19. Afin d’éviter de contaminer leurs proches, près d’un Français sur quatre envisage de se faire dépister avant le 24 décembre. Le président du Syndicat des jeunes biologistes médicaux, Lionel Barrand, a donné l’alerte au micro de France Bleu Alsace : « On est prêt à amortir le choc. Le problème, c’est que 26% de la population, on n’y arrivera pas ». M. Barrand a ajouté que « le test négatif n’est pas un sésame, un passeport de non-contagiosité. Le risque, c’est de se presser au laboratoire, d’avoir un test négatif, et d’embrasser papi et mamie en étant faussement rassuré ».

10:57 – Trois patients en réanimation dans l’Aude

Selon le dernier bilan du coronavirus dans l’Aude, 56 personnes sont à l’hôpital, dont trois en service de réanimation. Le taux de positivité des tests mesuré à la date du 7 décembre 2020 était de 3,3%, soit -0,2 points de moins en l’espace d’une journée. Pour rappel, le département d’Occitanie est classé en vulnérabilité élevée.

10:28 – Les Hauts-de-France dénombrent 2488 hospitalisations

2488 patients sont hospitalisés dans les Hauts-de-France, avec 146 nouveaux admis dans les dernières 24 heures. Parmi ces derniers, 295 malades sont en réanimation. Le taux d’occupation des lits de réanimation au 10 décembre 2020, à l’échelle régionale, était de 67,4%. Selon les données de Santé publique France, 3824 personnes sont décédées du Covid-19 sur ce territoire. Le taux d’incidence était de 117,0 cas pour 100 000 habitants, soit 1,5 points de plus en 24 heures. Le R effectif mesuré le 8 décembre 2020 dans la région était de 0,79.

10:00 – Les tests antigéniques ne convainquent pas tout le monde

Alors que des opérations de dépistage massives sont lancées au Havre et à Charleville-Mézières ce lundi, majoritairement via des tests antigéniques, cette manière de tester fait encore des sceptiques. La présidente de la société de médecine d’urgence, Agnès Richard-Hibon, citée par LCI, a estimé qu’il s’agissait de tests « indécis ». « Je n’aime pas parler de tests négatifs pour les tests antigéniques mais de tests indécis », a-t-elle expliqué, avertissant sur le fait qu’un test antigénique déclaré négatif ne doit pas être suivi d’un relâchement des gestes barrières. Les tests antigéniques ne doivent pas « faussement rassurer les gens », estime-t-elle.

<!– AMP-LIVE-REMOVE-ME –>

Selon le dernier bilan de Santé publique France diffusé ce dimanche 13 décembre, plus de 11 500 cas positifs de Covid ont été relevés en France en 24 heures. Par ailleurs, 150 morts supplémentaires sont à déplorer à l’hôpital. On note une nette augmentation du nombre de personnes hospitalisées (+259), imputable en partie aux remontées très partielles des chiffres des hôpitaux le week-end, en particulier du nombre de sorties notamment. 

  • 2 376 852 cas confirmés par PCR (Ehpad compris), soit 11 533 de plus
  • 57 911 décès au total (Ehpad compris), soit 150 de plus
  • 39 975 décès à l’hôpital, soit 150 de plus
  • 25 239 hospitalisations en cours, soit 259 de plus
  • 2871 personnes actuellement en réanimation, soit 10 de plus
  • 668 nouveaux admis à l’hôpital (-429) et 89 en réanimation (-38)
  • 176 995 personnes sorties de l’hôpital, soit 252 de plus

NB : les données relatives aux personnes hospitalisées et en réanimation présentées ci-dessus correspondent au nombre de patients en cours de soins et non au cumul depuis le début de l’épidémie. Concernant les évolutions, il faut distinguer le solde ‘net’, autrement dit l’évolution tenant compte des entrées, mais aussi des sorties et des décès, des nouveaux admis (‘brut’) présentés juste en dessous.

Comme chaque fin de semaine, Santé publique France a publié ce jeudi 10 décembre son dernier point épidémiologique hebdomadaire sur l’épidémie pour la semaine 49 (du 30 novembre au 6 décembre 2020). Ces points, plus détaillés que les bilans quotidiens délivrés chaque soir, éclairent chaque semaine un peu plus sur la situation sanitaire dans le pays. En résumé, SPF s’alarme d’une « très faible diminution de la circulation » du virus, après quatre semaines de forte décroissance consécutive à la deuxième vague. 

  • Le taux de positivité des tests est de 9,9%, contre 10,1% en semaine 48, soit un taux stable par rapport au taux consolidé de la semaine précédente. Le taux d’incidence, en légère diminution, est de 107 pour 100 000 habitants, contre 114 pour 100 000 habitants la semaine précédente.
  • Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 ne diminue plus aussi vite depuis plusieurs semaines, avec -6% de baisse des contaminations vs -31% la semaine précédente. 72 121 nouveaux cas confirmés par RT-PCR ont été rapportés, ce qui constitue une diminution certes, mais moins forte que lors des précédents bilans hebdomadaires. En semaine 48, 76 500 cas étaient confirmés.
  • En semaine 49, le nombre d’hospitalisations poursuit sa décroissance, avec -10% de nouvelles admissions à l’hôpital. 8 424 personnes ont été hospitalisées en S49, contre 9 247 la semaine précédente. Côté réanimation, 1 127 personnes ont été admises alors qu’elles étaient 1 246 en S48, soit une diminution de 16%.
  • Le taux de mortalité lié au Covid-19 resté élevé. En semaine 49, 2 589 nouveaux décès ont été déclarés, contre 3 204 en semaine 48, soit -19%. Après quatre semaines de décroissance, l’évolution actuelle de l’épidémie suggère un « risque élevé » de voir la circulation du virus à nouveau augmenter dans les prochaines semaines en France, s’inquiète Santé publique France, qui appelle à la plus grande vigilance, notamment dans la perspective des fêtes de fin d’année.
  • Les régions les plus touchées par le Covid-19 sont l’Auvergne-Rhône-Alpes et la Bourgogne-Franche-Comté, où un excès de mortalité très élevé est observé, ainsi que le Grand Est, tant au niveau de la circulation du virus que de la pression à l’hôpital.

Suivez l’évolution du coronavirus dans votre commune grâce à la carte ci-dessous. Cliquez sur un département pour afficher la liste des communes. Retrouvez aussi tous les détails sur cette cartographie et le point complet par ville et par département dans notre article sur la carte du Covid en France

Cliquez sur un département pour consulter la liste de ses villes.

Derniers articles sur le coronavirus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You have successfully subscribed to the newsletter

There was an error while trying to send your request. Please try again.

web-breaking-news will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.