Évacué de son appartement, Alain, lhomme de 300 kg, va passer Noël dans une clinique près de Toulouse – ladepeche.fr

Évacué de son appartement, Alain, lhomme de 300 kg, va passer Noël dans une clinique près de Toulouse – ladepeche.fr

l’essentiel
Alain, un Perpignanais de 52 ans qui pèse plus de 300 kg, a été évacué, début décembre, de son appartement. Il a rejoint cet après-midi la clinique de Bondigoux en Haute-Garonne.

Le 1er décembre dernier, Alain, Perpignanais de 52 ans, qui pèse plus de 300 kg et qui souffre d’obésité morbide, avait été évacué de son appartement situé en plein cœur de Perpignan. L’homme vivait dans un logement insalubre, au milieu des détritus, depuis au moins un an.

Suite à cette évacuation, Alain avait été transféré au Centre Hospitalier Universitaire de Montpellier (Hérault), afin de faire l’objet d’importants examens : analyser, entre autres, les capacités fonctionnelles de ses organes vitaux. Un séjour à présent terminé, et dont Alain semble satisfait. « Tout le personnel s’est très bien occupé de moi. J’ai subi de nombreux examens médicaux. Ce n’est pas facile pour moi de bouger, mais pour les médecins et les infirmières, c’est encore plus dur. Ils sont très attentionnés et grâce à eux je vais mieux », a confié Alain à la Ligue contre l’obésité, cité par Midi Libre.

Nos confrères rapportent également qu’en l’espace de trois semaines, l’état de santé général d’Alain s’est amélioré. L’homme pesait en effet 280 kilos le jour de son admission dans le service de chirurgie digestive, et a déjà perdu 40 kilos.

A présent, une nouvelle étape attend Alain sur le chemin de son rétablissement. Le Perpignanais a en effet intégré ce mardi 22 décembre la clinique de Bondigoux du Château de Vernhes à Bondigoux (Haute-Garonne), à une quarantaine de kilomètres au nord de Toulouse, spécialisée dans le traitement des pathologies liées à l’obésité. Il devrait y séjourner plusieurs mois afin de « suivre un protocole précis qui repose sur une approche médicale, physique, diététique et psychologique », rapportent nos confrères. Des soins qui, il l’espère, lui permettront de « retrouver une vie normale ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You have successfully subscribed to the newsletter

There was an error while trying to send your request. Please try again.

web-breaking-news will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.