Non, un « pass » de vaccination nest pas exigé dans les magasins Leclerc – 20 Minutes

Non, un « pass » de vaccination nest pas exigé dans les magasins Leclerc – 20 Minutes
L’enseigne E. Leclerc (illustration). — Fred TANNEAU / AFP
  • Bientôt un « pass sanitaire » obligatoire pour aller faire ses courses dans les enseignes E. Leclerc, à condition d’être vacciné ?
  • C’est ce que redoutent des internautes relayant, sur les réseaux sociaux, la photo d’une affiche de l’enseigne relative à un tel pass.
  • Celui-ci n’a cependant rien à voir avec la vaccination mais avec une simple méthode temporaire de filtrage du nombre de clients en magasin, comme l’explique l’enseigne concernée et le groupe E. Leclerc à 20 Minutes.

« Un ballon d’essai pour habituer les gens au principe du contrôle continu, avec le covipass sous cutané (passeport numérique) comme objectif à terme ! », « boycott Leclerc »… Sur Facebook, la photo d’un message informatif de l’enseigne E. Leclerc relative à une « procédure Covid-19 » et à un « pass sanitaire » suscite de vives réactions. Les trois étapes de ce processus (« je récupère mon pass auprès du vigile », « je fais mes courses », « je rends mon pass ») visiblement déployé en magasin sont en effet perçues par certains internautes comme les prémices d’un système de tri entre personnes vaccinées et non vaccinées.

La photo du
La photo du – capture d’écran/Facebook

Une impression renforcée, chez certains, par la visibilité importante prise par cette photo depuis début janvier, peu après le lancement de la campagne de vaccination anti-Covid-19 en France.

FAKE OFF

L’épidémie de coronavirus circule en fait depuis fin décembre 2020, comme on peut le voir dans différents tweets de l’époque. Contactée par 20 Minutes, l’enseigne E. Leclerc en question explique : « Suite au second déconfinement, le gouvernement a instauré une jauge pour l’ensemble des commerces. Nous avons réalisé un test en donnant un « pass » à chaque client lors de leur entrée en magasin pour comptabiliser le nombre de personnes présentes et ne pas dépasser la jauge. »

« Ce sujet n’est plus d’actualité, et en aucun cas nous ne demandons à nos clients d’être vaccinés pour entrer dans notre magasin », poursuit-elle. Sur son site, le groupe E. Leclerc ne mentionne pas de telle mesure au sein de son dispositif sanitaire contre l’épidémie de coronavirus.

Jointe par 20 Minutes, l’entreprise confirme que ce « pass sanitaire » relevait d’une « initiative locale » : « A la suite du second déconfinement, ce magasin avait mis en place un test pour gérer les flux à l’entrée. Chaque client recevait un « pass » lors de son entrée en magasin pour comptabiliser le nombre de personnes présentes et ne pas dépasser la jauge. Aujourd’hui, ce système n’est plus utilisé dans cette enseigne. »

Plutôt qu’un système de filtrage des entrées, d’autres magasins de grande distribution privilégient pour leur part des portiques de désinfection, notamment en Corse, comme le rapportait France Bleu début novembre 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You have successfully subscribed to the newsletter

There was an error while trying to send your request. Please try again.

web-breaking-news will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.