Présente dans la viande mal cuite, ce parasite pourrait provoquer un cancer – La Nouvelle Tribune

Présente dans la viande mal cuite, ce parasite pourrait provoquer un cancer – La Nouvelle Tribune

D’après une étude réalisée et dont le rapport vient d’être publié dans l’International Journal of Cancer, les auteurs ont révélé l’existence d’un rapport entre un cancer véritablement mortel surtout au niveau des adultes et la consommation des viandes mal cuites. D’après les études, l’infection à Toxoplasma gondii, une espèce de parasites intracellulaires qu’on trouve principalement dans l’eau et la viande mal cuite, a un rapport avec le Gliome, un type de cancer du cerveau relativement rare.

« Nos résultats fournissent la première preuve prospective d’une association entre l’infection à T. gondii et le risque de gliome », ont précisé les chercheurs, indiquant que ces résultats doivent être confirmés dans des études indépendantes. Selon l’étude, entre 20 et 50% des populations mondiales sont exposés à ce type de parasite.  Les auteurs de l’étude ont constaté que les personnes atteintes par ce type de cancer, sont plus susceptibles d’avoir des anticorps contre T. gondii contrairement aux personnes qui ne sont atteintes par un cancer.

T. gondii ne provoque pas un gliome dans toutes les situations

Le parasite Toxoplasma gondii, d’après les chercheurs se retrouve le plus souvent dans la viande mal cuite. Le parasite peut occasionner la formation de kystes dans le cerveau. Ces kystes pourraient après inflammation, causer l’apparition de certaines tumeurs cérébrales très agressives chez les personnes âgées. Par ailleurs, le rapport a précisé que dans la majorité des cas (80%), les tumeurs cérébrales graves sont des gliomes.

Les scientifiques ont tenu à préciser en outre, que « cela ne signifie pas que T. gondii provoque définitivement un gliome dans toutes les situations. Certaines personnes atteintes de gliome n’ont pas d’anticorps contre T. gondii, et vice-versa », a notifié l’épidémiologiste James Hodge, celui qui a dirigé l’étude, dans un communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You have successfully subscribed to the newsletter

There was an error while trying to send your request. Please try again.

web-breaking-news will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.