Six cas d’effets indésirables provoqués par le vaccin Pfizer enregistrés en France – Sputnik France

Six cas d’effets indésirables provoqués par le vaccin Pfizer enregistrés en France – Sputnik France

https://cdnfr1.img.sputniknews.com/img/07e4/0c/1b/1044988698_0:222:2380:1560_1200x675_80_0_0_101c9aa88aeefee784f0c06cf5b464d5.jpg

Sputnik France

https://cdnfr2.img.sputniknews.com/i/logo.png

Florent Zephir. Sputnik France

https://fr.sputniknews.com/france/202101141045072736-six-cas-deffets-indesirables-provoques-par-le-vaccin-pfizer-enregistres-en-france/

Six cas d’effets indésirables graves après injection du vaccin Pfizer ont été recensés, rapporte l’Agence nationale de sûreté du médicament. Une personne est décédée deux heures après la vaccination, sans qu’un lien soit avéré.

L’Agence nationale de sûreté du médicament (ANSM) a annoncé le recensement de six cas d’effets indésirables consécutifs à des injections du vaccin Pfizer/BioNTech. Si ces cas connaissent une «évolution favorable», ils n’en restent pas moins «graves» est-il précisé dans un communiqué. Dans le détail, il s’agit de quatre cas de réactions allergiques et de deux cas de tachycardie.

En marge de ces effets indésirables lourds, une trentaine d’autres plus bénins ont été enregistrés dans la base nationale de pharmacovigilance.

Une personne décédée

L’ANSM déclare encore avoir recensé un décès dans un Ehpad, sans qu’un lien avec la vaccination, effectuée quelques heures plus tôt, soit avéré.

«Aucun effet indésirable immédiat n’a été constaté suite à la vaccination. Le décès est intervenu environ deux heures après la vaccination […] Au regard de ces éléments, des antécédents médicaux et du traitement lourd de la personne, rien ne permet de conclure que ce décès est en lien avec la vaccination», rapporte l’ANSM sur ce cas particulier.

L’organisme précise s’intéresser au cas de «paralysies faciales» constatées dans d’autres pays suite à l’injection du vaccin Pfizer, mais souligne que ces troubles «surviennent de façon extrêmement rare».

Alors que la France comptait plus de 300.000 personnes vaccinées au 14 janvier, l’ANSM annonce qu’un premier rapport hebdomadaire sur les cas d’effets indésirables sera publié la semaine prochaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You have successfully subscribed to the newsletter

There was an error while trying to send your request. Please try again.

web-breaking-news will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.