Toulouse : onze cas du variant du Covid-19 dans un Ehpad, un mort – LaDepeche.fr

Toulouse : onze cas du variant du Covid-19 dans un Ehpad, un mort – LaDepeche.fr

l’essentiel
Onze cas de variants du Covid-19 ont été détectés dans une maison de retraite à Toulouse. 

Onze cas du variant du Covid-19 ont été détectés dans une maison de retraite de Toulouse, l’Ehpad Saint-Exupéry. C’est l’Agence régionale de santé qui le confirme ce dimanche midi. « Parmi l’ensemble des signalements reçus ces derniers jours, plusieurs nouveaux cas liés à un variant du virus Covid-19 sont confirmés dans un EHPAD situé à Toulouse, explique l’ARS dans un communiqué. À la suite d’un premier cas positif Covid-19 signalé le 4 janvier, une campagne de dépistage systématique a permis de suspecter puis confirmer 11 cas positifs au variant anglais au sein de l’EHPAD St Exupéry à Toulouse (concernant 8 résidents et 3 personnels) ».

Un des résidents est décédé du variant

Selon l’ARS, l’un de ces résidents âgés est décédé récemment. Cet établissement compte à ce jour 40 résidents et 19 personnels dépistés positifs au virus Covid-19 ou à ce variant anglais (4 personnes âgées sont hospitalisées). 

« Dès ces premiers signalements, la Direction de cet EHPAD a renforcé l’application de l’ensemble des mesures de protection, précisent les autorités sanitaires régionales. À ce stade, les résidents hébergés en secteur protégé (Unité d’hébergement renforcée) ne sont pas impactés par ces contaminations. La Direction de l’établissement reste en relation avec les familles concernées pour les informer régulièrement de l’évolution de la situation ».

Les opérations habituelles de recherche de cas contacts potentiels sont menées actuellement par les équipes de l’Assurance Maladie, de l’ARS Occitanie et de Santé Publique France.

« Nous n’avons pas peur », témoigne une employée

« Nous n’avons pas peur, tout se passe sans panique à l’intérieur, a témoigné un agent de service hospitalier, pour La Dépêche, ce dimanche devant l’Ehpad Saint-Exupéry. Nous désinfectons tout, deux fois par jour à l’intérieur. Il y a cinq agents de service par étage, contre un en temps normal pour faire ce travail essentiel. Toutes les chambres sont individuelles, et les personnes testées positives sont isolées. Elles prennent leur repas en chambre. Je ne sais pas comment le virus a pu se propager. On nous fournit des masques FFP2. La salle de repas des personnels est limitée à 5 personnes maximum, contre 30 en temps normal. C’est un établissement tout neuf, assez grand et agréable. »

Daniel Rougé, adjoint au maire de Toulouse : « Deux secteurs Covid séparés dans l’Ehpad »

Daniel Rougé, premier adjoint au maire de Toulouse en charge des politiques de solidarité et notamment du CCAS, revient sur le début de l’épidémie dans l’Ehpad Saint-Exupéry: « Le 4 janvier, au retour des fêtes, il y a eu un cas positif. Une personne qui était sortie de l’Ehpad pour les fêtes. Puis le 8, le 10 et le 11 janvier, 6 agents au total ont été testés positifs. Le 13 janvier, nous avons décidé de procéder à un dépistage systématique. Dix-huit résidents et huit agents ont été testés positifs. Nous avons confié ces tests au CHU, qui grâce à son nouveau séquenceur de génome, a pu détecter 11 cas de variant britannique du Covid. A Saint-Exupéry, nous avons mis en place deux secteurs Covid séparés, au 1er et au 2e étage, tout le monde porte des masques FFP2. Toutes les mesures sont mises en place pour contenir le virus. »

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You have successfully subscribed to the newsletter

There was an error while trying to send your request. Please try again.

web-breaking-news will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.