Un homme a failli littéralement mourir de froid en sortant de sa douche | Slate.fr – Slate.fr

Un homme a failli littéralement mourir de froid en sortant de sa douche | Slate.fr – Slate.fr

En sortant de sa douche chaude, un homme vivant au Colorado a failli mourir de froid dans sa salle de bain, rapportait The Journal of Emergency Medicine le 27 octobre dernier. L’homme de 34 ans, qui avait développé une réaction allergique très sérieuse aux basses températures, a été retrouvé allongé sur le sol de sa salle de bain par sa famille. Il respirait très difficilement et sa peau était couverte de plaques d’urticaire.

Cet homme souffrait d’une réaction allergique exacerbée, appelée anaphylaxie, qui a mis sa vie en danger. À l’arrivée des secours, sa famille a expliqué qu’il avait déjà fait des «réactions allergiques aux températures froides». Toutefois, si cet homme avait déjà vu apparaître de l’urticaire sur son corps, il n’avait auparavant jamais souffert d’anaphylaxie à cause du froid. Ses premières réactions allergiques au froid ont débuté après qu’il a déménagé de Micronésie (Océanie), où le climat est tropical.

L’équipe médicale a finalement traité le patient en lui administrant de l’épinéphrine et de l’oxygène, avant de l’emmener aux urgences. En arrivant à l’hôpital, le malade transpirait abondamment et avait des plaques d’urticaire sur tout son corps. Les docteurs lui ont diagnostiqué un urticaire au froid, une réaction allergique de la peau lorsque celle-ci est exposée à des températures froides, venant de l’air ou de l’eau. D’après Live Science, certaines personnes pourraient développer des symptômes en avalant des boissons ou des plats froids.

L’apparition d’une éruption cutanée rouge qui gratte après une exposition au froid est le symptôme le plus commun de cette affection. Dans des cas plus graves, certains individus développent une réaction anaphylactique, à la suite de laquelle leur tension artérielle peut chuter et leurs voies respiratoires se rétrécir, rendant leur respiration difficile. Ces réactions sévères apparaissent généralement lorsque le corps tout entier est exposé au froid, comme lorsque des personnes allergiques vont nager dans une eau froide par exemple. Dans ce cas, l’intégralité du corps avait subitement été exposé à de l’air froid au sortir de la douche.

Le test du glaçon

Afin de confirmer le diagnostique posé sur le patient, les médecins ont pratiqué le «test du glaçon». Il s’agit de placer un glaçon sur la peau d’un individu pendant cinq minutes. Si celui-ci développe une bosse rouge sur sa peau, le diagnostic de l’urticaire au froid est confirmé.

À ce jour, il reste difficile d’évaluer la proportion de personnes qui souffrent d’urticaire au froid. Selon une étude, 0,05% des personnes résidant en Europe centrale seraient touchées. Généralement, la cause sous-jacente de cette condition n’est pas connue. Certains individus ont parfois une prédisposition génétique et peuvent donc en hériter. Dans d’autres cas, il peut s’agir d’une réaction à la suite d’une infection virale ou de certains cancers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You have successfully subscribed to the newsletter

There was an error while trying to send your request. Please try again.

web-breaking-news will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.