Un médicament anti-rhumatisme améliore lefficacité des antibiotiques – Pourquoi Docteur ?

Un médicament anti-rhumatisme améliore lefficacité des antibiotiques – Pourquoi Docteur ?

L’ESSENTIEL

  • Un médicament contre les rhumatismes prescrit en même temps que des antibiotiques permettrait de vaincre les bactéries ultra-résistantes
  • Pneumonie, tuberculose et septicémies sont les maladies les plus concernées par l’antibiorésistance

Utiliser un médicament déjà existant pour créer de nouveaux traitements : cette solution a été étudiée par des chercheurs hongkongais dans le cadre d’une recherche sur l’antibiorésistance. Dans la revue spécialisée Nature Communications, ils reviennent sur leur découverte. L’auranofine, un médicament utilisé pour soigner la polyarthrite rhumatoïde, peut être combiné à un antiobiotique pour lutter contre des bactéries multi-résistantes. Cette nouvelle technique permettrait de soigner les infections du sang des plaies ou encore les pneumonies. 

Qu’est-ce que l’antibiorésistance ? 

Les antibiotiques sont utilisés pour éliminer les bactéries et soigner les infections. Depuis de nombreuses années, leur usage est répandu à travers le monde, mais ils sont parfois mal ou trop utilisés. Ce phénomène a fait émerger des bactéries multi-résistantes : les médicaments ne permettent plus de les tuer. De nouveaux antibiotiques ont été mis au point, néanmoins, les bactéries multi-résistantes s’adaptent et les rendent peu à peu inactifs. Aujourd’hui, l’un des enjeux de la science est de trouver de nouveaux traitements efficaces. 

Une efficacité contre E. Coli

Dans une recherche de l’université d’Hong Kong réalisée en 2018, les chercheurs ont utilisé une combinaison de traitements pour lutter contre ces bactéries : ils ont employé un médicament capable de lutter contre l’antibiorésistance et un antibiotique « classique« . Cette même équipe a renouvelé l’expérience avec un nouveau médicament : l’auranofine, composé d’or organique. Ils constatent que cette combinaison améliore l’efficacité de traitements devenus impuissants face à ces bactéries résistantes. Ces effets positifs sont constatés avec les céphalosporines, les carbapénèmes ainsi que la colistine, lorsqu’ils sont employés contre un type spécifique de bactérie Escherichia coli, normalement résistante. L’emploi d’un double médicament a permis de bloquer l’action de la bactérie contre les antibiotiques. Les chercheurs constatent que cette technique diminue également la dose d’antibiotiques nécessaire, à terme, cela permet d’allonger leur durée de vie car une utilisation moins importante ralentit l’apparition de résistances. Dans un essai réalisé sur des souris, la combinaison des deux médicaments a permis de guérir les souris d’une infection à E. Coli en cinq jours. 

Une menace pour la santé mondiale 

« L’auranofine, comme d’autres médicaments à base d’or, pourrait élargir les options thérapeutiques pour traiter les infections provoquées par les super bactéries multi-résistantes », souligne l’auteur principal de cette recherche, Hongzhe Sun. L’antibiorésistance fait partie des « plus graves menaces pesant sur la santé mondiale » d’après l’Organisation mondiale de la santé. Certaines infections sont aujourd’hui difficilement traitable, voire incurable, comme la pneumonie, la tuberculose ou la septicémie, à cause d’antibiotiques devenus inefficaces. 


<!–

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

–>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You have successfully subscribed to the newsletter

There was an error while trying to send your request. Please try again.

web-breaking-news will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.