Un médicament qui bloque la transmission du Covid-19 a été identifié, assure une étude – Sputnik France

Un médicament qui bloque la transmission du Covid-19 a été identifié, assure une étude – Sputnik France
Santé

14:16 04.12.2020URL courte

https://cdnfr1.img.sputniknews.com/img/07e4/0c/04/1044877354_0:379:2382:1719_1200x675_80_0_0_1a8704c5230320a0ba5f2caf6d1edd93.jpg

Sputnik France

https://cdnfr2.img.sputniknews.com/i/logo.png

Irina Dmitrieva. Sputnik France

https://fr.sputniknews.com/sante/202012041044877411-un-medicament-qui-bloque-la-transmission-du-covid-19-a-ete-identifie-assure-une-etude/

Un groupe de scientifiques américains a identifié un antigrippal qui peut bloquer la transmission du Covid-19 en 24 heures, selon une étude publiée par la revue Nature Microbiology.

Le nouveau médicament antigrippal MK-4482/EIDD-2801 ou Molnupiravir, bloque la transmission du coronavirus SRAS-CoV-2, ressort-il d’une étude menée par une équipe de chercheurs de l’université d’État de Géorgie et dirigée par Richard Plemper.

Selon les résultats publiés dans la revue Nature Microbiology, le Molnupiravir donne de bons résultats lors de la phase initiale de Covid-19 et s’est également montré efficace contre d’autres virus à ARN.

Une étude réalisée sur des furets

Les scientifiques ont réalisé leur étude sur des furets infectés par le SRAS-CoV-2 qui se sont vu administrer le médicament deux fois par jour par voie orale.

«Nous avons exploré l’efficacité du MK-4482/EIDD-2801 administré à des fins thérapeutiques pour atténuer l’infection par le SRAS-CoV-2 et bloquer la transmission chez les furets, étant donné que les furets transmettent facilement le virus, mais ont des signes cliniques minimes ce qui ressemble à la propagation du virus dans la population humaine de jeunes adultes», indiquent les chercheurs dans leur étude.

Les tests ont montré que le MK-4482/EIDD-2801 empêchait le Covid-19 d’évoluer vers une forme grave et pouvait bloquer la transmission du virus en 24 heures.

À l’heure actuelle, l’antigrippal Molnupiravir est en phase 2/3 des essais cliniques, selon les chercheurs. Si son efficacité se confirme, les patients atteints de Covid-19 cesseront de transmettre le SRAS-CoV-2 à d’autres personnes dans les 24 heures suivant le début du traitement, espèrent les scientifiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You have successfully subscribed to the newsletter

There was an error while trying to send your request. Please try again.

web-breaking-news will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.