Vaccins contre le Covid-19 : « A ce stade, nous navons pas dinquiétude de pharmacovigilance en France » – Le Monde

Vaccins contre le Covid-19 : « A ce stade, nous navons pas dinquiétude de pharmacovigilance en France » – Le Monde
Au centre de vaccination de Besançon, après avoir été vaccinées, les personnes patientent vingt à trente minutes afin de vérifier qu’elles n’ont pas d’effets secondaires, le 18 janvier. Au centre de vaccination de Besançon, après avoir été vaccinées, les personnes patientent vingt à trente minutes afin de vérifier qu’elles n’ont pas d’effets secondaires, le 18 janvier.

Médecin spécialiste en santé publique et pharmacologue, le professeur Antoine Pariente est responsable du centre régional de pharmacovigilance (CRPV) de Bordeaux. Ce CRPV a été chargé, avec celui de Marseille, du suivi des effets indésirables du vaccin anti-Covid Comirnaty (Pfizer-BioNtech).

Faut-il s’inquiéter des décès rapportés en Norvège et d’autres pays d’Europe du Nord chez des résidents d’Ehpad qui venaient d’être vaccinés ?

L’Agence norvégienne du médicament est assez mesurée. Vendredi 15 janvier, elle estimait que, sur vingt-trois décès survenus en post-vaccinal, la question du rôle du vaccin se pose dans treize cas, sans certitude sur le lien entre la vaccination et le décès. Ce qui est en faveur de cette hypothèse, c’est que ces treize patients ont d’abord présenté des effets indésirables connus avec ce vaccin (nausées, fièvre…) avant de mourir. Il est possible que des réactions banales d’immunogénicité puissent être plus graves chez des personnes âgées et fragiles.

Ce que l’on a appris avec d’autres vaccins pour les populations âgées, c’est que leur efficacité peut être diminuée, du fait du vieillissement du système immunitaire. En général, il n’y a pas d’inquiétude particulière de sécurité dans ces classes d’âge, on s’attend plutôt à moins d’effets indésirables, mais éventuellement plus sévères.

En priorisant les personnes âgées dans la stratégie vaccinale, on sait qu’il y aura beaucoup de signalements d’effets et de décès. C’est la problématique des événements de coïncidence, car les problèmes de santé et les décès sont très fréquents dans cette population. En France, hors contexte Covid-19, il y a en moyenne 465 morts par jour parmi les résidents en Ehpad, et 1 000 hospitalisations, selon une étude de pharmaco-épidémiologie d’Epi-phare [groupement de scientifiques de l’Agence nationale de sécurité du médicament et de l’Assurance-maladie] rendue publique vendredi. On peut se demander quel est l’intérêt de vacciner des sujets dont l’espérance de vie n’est théoriquement pas longue, mais restreindre les indications serait aussi priver ces personnes très à risque de forme grave du Covid d’une protection.

En France, où la vaccination a commencé le 27 décembre 2020, qu’en est-il des décès et des effets indésirables ?

Les CRPV chargés du suivi des vaccins se réunissent chaque semaine avec l’ANSM [Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé] pour faire le point sur les effets ayant été déclarés par les professionnels de santé et les patients. Le dernier bilan, rendu public jeudi 14 janvier, fait état d’un décès post-vaccinal chez une personne résidant en Ehpad, et à ce jour il n’y en a pas eu d’autre. Dans son cas, le seul élément potentiellement interpellant était le court délai entre l’injection et le décès, environ deux heures. Mais, contrairement aux patients en Norvège, cette personne n’a pas eu de réaction d’immunogénicité. Compte tenu de ses antécédents et de son lourd traitement, rien ne permet d’affirmer que le décès est en lien avec la vaccination.

Il vous reste 40.52% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You have successfully subscribed to the newsletter

There was an error while trying to send your request. Please try again.

web-breaking-news will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.